Bangkok, ultime stop !

Bangkok, ultime stop !

Un peu étrange d’écrire cet article depuis la France (très précisément depuis Pornichet près de la mer !) mais à ce jour nous sommes bel et bien rentrés !
Et pourtant il y a 15 jours nous étions… à Bangkok, notre dernier stop du voyage !

Bienvenue à Bangkok !

Revenons donc sur cette étape quelque peu émouvante (!) de notre tour du monde.

#Anecdote : pour rejoindre Bangkok depuis Kuala Lumpur nous avons pris l’avion (rien de bien surprenant jusque-là). On passera vite sur l’épisode de 2 voyageuses chinoises ayant réussi à passer la douane et le contrôle de sécurité pour finalement se rendre compte qu’elles n’avaient pas fait le check-in de leurs bagages… Mais c’est surtout à l’arrivée à Bangkok que nous aurons vécu un grand moment ! Parmi les groupes (de Chinois, encore 🙂 ) se pressant et essayant de doubler les autres touristes pour aller toujours plus vite, on aura surtout été surpris de voir… des enfants tenus en laisse, se cognant dans les bagages !! Ben oui, normal quoi apparemment, pour pas les perdre, les parents les attachent…

Pour voir à quoi ressemble Bangkok en vidéo, voici un petit montage sur une musique de La fine équipe & Fakear !

Notre programme à Bangkok sur 4 jours

Quittant la Malaisie où nous venions de passer 3 super semaines, nous avons atterri à Bangkok pour y passer 4 jours pleins. La capitale thaï étant immense, il a fallu bien cibler les points à visiter et carrément faire une to do list de tout ce qu’on voulait voir et de tout ce qu’on avait à faire avant de rentrer en France ! Car qui dit retour en France dit petits cadeaux pour les proches et pour les potes et à Bangkok, on est plutôt bien tombé car on a trouvé tout ce dont on avait besoin ! Lisez plutôt la suite, on vous dira tout sur où faire ses emplettes 🙂

A Bangkok c’est simple on en trouve pour tous les goûts, on a donc eu quelques journées très chargées tout en se permettant une bonne séance détente avant le retour à Paris. Pour ça rien de tel qu’un bon airbnb, excentré certes (en face de Chatuchak) mais vraiment au top du top niveau équipement de l’appart et de l’immeuble : on a eu droit à une super piscine à débordement, une immense terrasse, un coin jacuzzi dans la piscine et… un coin sauna ! Voilà, on était vraiment super heureux côté logement 🙂 (à savoir qu’on peut loger beaucoup plus dans le centre et pour moins cher, mais nous on s’est un peu craqué en cette fin de tour du monde, et on l’assume totalement !).

#FunFact : les Thaï étant superstitieux, ils n’apprécient guère le chiffre 13 ! Du coup, dans les ascenseurs, on s’arrête à l’étage n°12B et non à l’étage n°13 !

Encore une belle piscine à débordement !!
Nous dans le jacuzzi !

Voilà donc quelques infos sur les incontournables de Bangkok :

Les temples

On parle de la Thaïlande n’est-ce pas ! On ne pouvait donc pas y revenir et surtout à Bangkok, sans aller visiter au moins un temple !
Comme partout dans le pays, il y a des centaines de temples… Voici une petite sélection de ceux que nous avons vus ou visités :

  • Le Wat Pho : l’incontournable de Bangkok ! Avec son célèbre Buddha couché de 45m de long, on ne peut qu’être impressionné par le Wat Pho tout en étant très apaisé par l’ambiance qui se dégage du temple et de toutes les stuppas qu’on y trouve… A savoir que nous l’avons visité en fin de journée, nous avons donc pu profiter des belles lumières au soleil couchant et des quelques éclairages sur le monument qui donnent encore plus de charme à l’ensemble. D’autre part nous nous sommes permis une petite folie : un massage thaï dans l’enceinte même du Wat Pho, exactement là où selon la légende le massage thaï aurait été inventé ! Comme on est pas fou, on avait opté seulement pour un massage des pieds, et de 30 minutes… ce qui était largement suffisant vu comme on a eu mal une nouvelle fois !!
Le buddha couché de 45m de long au Wat Pho
Le buddha couché de 45m de long au Wat Pho
Wat Pho
Wat Pho
Wat Pho
Wat Pho
  • La montagne dorée, et tout autour le Wat Saket, situés plus au nord dans la ville et qui comme son nom l’indique se trouve en haut d’une petite colline. A gagner une fois les marches montées, une jolie vue sur Bangkok quand la ville n’est pas trop dans la brume de chaleur !
  • Le Wat Umong, de l’autre côté du fleuve et du Wat Pho. Nous ne l’avons observé que de loin…

Nous n’avons pas visité le Palais royal, choix assumé, car après tous les temples et les palais que nous avons visités, nous avons passé notre tour. Nous avons cependant pris quelques photos des environs !

Parc situé tout près du Palais royal

Chinatown

Chinatown est un incontournable à Bangkok, de par sa taille et de par le fait que c’est vraiment le quartier chinois par excellence d’une mégalopole asiatique. Rien à voir avec le Chinatown de Kuala Lumpur qui ne nous avait pas vraiment convaincus, ici les boulevards sont surmontés de néons de couleur rouge et d’insignes chinois, les rues grouillent de monde, les bijouteries débordent de brillant et de clients et les marchés des petites ruelles sont juste impressionnants !

A faire pour ceux qui aiment ce type d’ambiance, agoraphobes s’abstenir 😉

Chinatown à Bangkok

Les marchés

Qui dit ville thaï dit également marché ! A Bangkok là encore il y en a pour tous les goûts. Voilà donc les quelques marchés qu’on a aimés :

  • Le marché aux fleurs, très célèbre et dans tous les guides. Les fleurs sont de toutes les couleurs, de tous les parfums, et elles sont partout ! Ce qui donne au passage de jolies photos 🙂
Marché aux fleurs de Bangkok
Marché aux fleurs de Bangkok
  • Le marché aux fruits et légumes, juste à côté. A visiter plutôt le matin, quand nous y sommes allés la plupart des produits étaient déjà partis…
Marché aux fruits et légumes (femmes en plein travail avec du gingembre râpé)
  • Le night market JJ Evergreen, dans le quartier de Chatuchak : il a lieu du jeudi au dimanche soir, c’est assez branché, plutôt bondé, et bon marché ! Difficile de trouver une place pour s’asseoir parmi tous les Thaïs scotchés à leur téléphone (pas vraiment de touristes là-bas, en tous cas quand on y est allé), mais on a pu s’offrir un petit pad thaï et une papaya salad pour le plus grand plaisir de nos papilles !
  • Le Chatuchak market : LE marché (dé)couvert le plus grand de Thaïlande si ce n’est de l’Asie du sud-est ! C’est tellement grand qu’on s’y perd bien vite et qu’il faudrait des heures pour en faire le tour… Ayant lieu tous les week-ends, c’est the place to be pour acheter ses cadeaux, souvenirs, fringues, babioles et autres choses en tous genres. Un incontournable à Bangkok !

Et puis ne l’oublions pas, à Bangkok on trouve des stands de marché ou de nourriture un peu partout et on ne s’est pas privé d’y faire un tour !

Crevettes séchées dans un des nombreux marchés de Bangkok

#Bonàsavoir : il est aussi possible de visiter des marchés flottants mais nous n’avons pas expérimenté la chose…

Les centres commerciaux

Dans un tout autre style, Bangkok c’est aussi la ville de la démesure, là où on trouve des malls 4 étoiles tous plus high tech les uns que les autres… Ça en devient carrément une visite en soi !

On peut donc arpenter les allées des centres commerciaux suivants :

  • Central World
  • Siam Discovery & Siam Paragon
  • Gaysorn Office Tower
  • MBK Center
  • Terminal 21 (à côté de la station de métro Sumkhuvit)

Qu’on aime ou pas, force est de constater que l’ensemble est assez impressionnant ! Et pour les gourmands ou ceux qui auraient une petite faim, on trouve dans certains malls des food courts (notamment Food Republic au top à Siam Paragon), toujours pratique et assez bon !

#Bonàsavoir : tout près des malls de Siam Paragon & Discovery se trouve le Bangkok Art and Culture Centre qui a l’air top ! Malheureusement nous avons raté la visite car le musée était fermé, mieux vaut se renseigner au préalable sur les horaires et les jours d’ouverture (fermé le lundi apparemment).

Les grattes-ciel

Imaginez La Défense à Paris 2 minutes, avec ses 40 de tours de plus de 20 étages… et bien figurez-vous que Bangkok en compte 700 ! Au total, la capitale thaïlandaise compte plus de 4 000 grattes-ciel !! Ce qui est d’ailleurs préoccupant car la ville pourrait finir engloutie par la montée des eaux… Pour en savoir plus, on vous laisse lire cet article de La Tribune en cliquant ici.

Vue sur les grattes-ciel de Bangkok

L’avantage des grattes-ciel c’est aussi que souvent, ils offrent une belle vue sur la ville. Et que bien souvent aussi, on trouve des bars et des spots branchés et haut perchés. Sauf que c’est là que ça se complique pour un backpacker qui ne s’habille qu’avec des tongs ou des baskets trouées, difficile de paraître classe et de pouvoir y monter ! Dommage, on aurait bien testé le Vertigo qui semblait assez kiffant… Tanpis, on s’est rattrapé avec la Baiyoke Skytower II, la plus haute tour de Bangkok qui offre un panorama à 360° sur la capitale et en prime, une conso au bar du 83ème étage. Bon, on oublie l’alcool quasi inexistant dans les cocktails proposés mais c’est pas grave, la vue était vraiment cool de tout là-haut ! 🙂

Vue depuis la Baiyoke Tower II
Vue depuis la Baiyoke Tower II
Vue depuis la Baiyoke Tower II

Au final on a clôturé nos 5 mois en Asie comme on avait clôturé nos 4 mois en Amérique du sud : en haut d’une tour ! Et oui souvenez-vous, à Santiago du Chili on était allé tout en haut de la Sky Costanera 😉

Les parcs

A Bangkok heureusement on trouve quelques espaces verts, même si globalement la ville est très construite. De notre côté on a pu découvrir :

  • Le Lumphini Park
  • Le parc de Chatuchak

Le Lumphini Park était vraiment un petit havre de paix au milieu des buildings, et chose marrante : on y trouve plein de varans qui se baladent entre les lacs artificiels et les arbres le long des allées où on se promène ! Ils sont particulièrement laids et repoussants avec leur corps de lézard énorme et leur tête de serpent, mais voir un varan reste toujours un grand moment 😉

Lumphini park

Les khlongs

Bangkok est aussi connue pour ses khlongs, ses canaux qui se déversent dans le fleuve et qui zigzaguent entre les habitations de la capitale. On a passé notre tour sur les tours en bateau proposés aux touristes mais on a opté pour un petit passage dans les bateaux empruntés par les locaux comme le bus ou le métro des khlongs ! Ca va vite, on se prend un peu d’eau et il ne faut pas rater l’arrêt, c’est plutôt sympa !

Khlong de Bangkok

Par contre, chose absolument HORRIBLE qu’on a vraiment eu du mal à supporter : ce sont les odeurs d’égoûts qui s’échappent des khlongs ! Une puanteur ! Et à s’y approcher de plus près, on a bien souvent vu que l’eau était super sale et très polluée… On vous passera les détails, c’est sûrement à voir et à sentir par soi-même…

Qu’est-ce que ça pue les khlongs !!

La gastronomie

On a abordé le sujet un peu plus haut : entre les marchés, les stands de rue etc, on trouve la gastronomie thaï un peu partout ! Voilà de quoi reprendre des forces et de quoi se régaler de mango sticky rice, salades, curries, raviolis… La gastronomie thaï reste fidèle à sa réputation : un délice !!

Nos impressions sur Bangkok

On aurait pu intituler notre article « Bangkok, ville de contrastes » ou « Bangkok aux 1000 visages »… Car c’est vrai, s’il y a bien un mot pour résumer Bangkok, c’est le mot « contrastes » ! C’est la première impression qui nous est venue à l’esprit en nous baladant du quartier moderne d’Asok vers le parc Lumphini : depuis la piste cyclable et piétonne, nous voyions au 1er plan les petites bicoques du passé et au second les grattes-ciel du futur ; d’un côté un temple bouddhiste, de l’autre une mosquée musulmane ; d’un côté la pauvreté, de l’autre l’extrême richesse. Et toute la ville est comme ça ! Ce qui fait qu’au final, on ne peut y rester indifférent(e).

Au 1er plan : les bidonvilles ; au 2d : les grattes-ciel

Une autre impression qui nous est venue à l’esprit est celle du bruit : Bangkok la ville où le trafic ne s’arrête jamais, où les embouteillages créent de jolies lumières la nuit, où le bruit des voitures et des bus est incessant ! Autant dire de fait que la capitale thaï est tout sauf reposante…

Une des grandes artères de Bangkok

Aussi, Bangkok comme toute mégalopole d’Asie du sud-est est une ville où tout ou presque se passe dehors, dans la rue. Et ça, pour nous, c’est toujours un plaisir !

Rassemblement de Thaïs près d’un temple

On a choisi volontairement de ne pas nous rendre dans la célèbre et très touristique Khao San Road et de ne pas voir de ping pong show ou de scène qu’on pourrait appeler « exotique » (pour ne pas dire autre chose…), on avait envie de tout sauf de ça !

Voilà donc comment s’est fini notre tour du monde : dans une mégalopole asiatique moderne et pleine d’histoire(s), au milieu des buildings et des temples, du métro aérien et de la street food. Juste avant de finir notre tour du monde on a craqué pour faire quelques photos d’acrobates heureux d’avoir fait cette aventure, on ne partagera pas tout ça ici mais avec tous les autres clichés et tout ce qu’on a vécu on est reparti des souvenirs plein la tête. Le 10 avril 2018, deux vols successifs en A380 avec une très courte escale à Dubaï nous ont transportés de Bangkok à Paris, deux villes que tout oppose et que nous avons reliées dans la même journée !

Fini les piscines de folie !!
Nous dans l’A380 pour rentrer à Paris
Au revoir les montagnes adorées !

La suite aux prochains épisodes : les derniers articles que nous publierons sur ce long voyage seront ceux du bilan.

Infos pratiques (taux de conversion : 40 Bahts = 1 euro) :

  • Vol Kuala Lumpur – Bangkok : 93 euros avec Air Asia, environ 2h30 de vol
  • Pour rejoindre le centre de Bangkok depuis l’aéroport de Don Mueang au nord : prendre le bus puis le métro
  • Airbnb à Chatuchak market : appart de folie avec super piscine et nombreux équipements à 2 pas du métro et du marché de Chatuchak, pour en savoir + il vous suffit de cliquer ICI !
  • Pour se déplacer dans Bangkok : emprunter de préférence le métro (MRT ou Sky train) qui permet de se déplacer facilement ; le bus est une bonne alternative, ou Grab ou les tuk tuk (mais attention aux arnaques !)
  • Pour manger à Bangkok : soit dans les food courts, soit dans les marchés, soit dans les bouis bouis de rue
  • Pour prendre le bateau avec les locaux : prendre par exemple le bateau sur le khlong Saen Saep entre Asok Pier ou Sapan Hua Chang (cf Maps.me) et Phanfa Leelard

Commentaires

Commentaires

2 réactions au sujet de « Bangkok, ultime stop ! »

Laisser nous un petit commentaire

Scroll Up