Bilan de nos 3 semaines à Sulawesi

Bilan de nos 3 semaines à Sulawesi

Si l’on devait résumer Sulawesi en quelques mots, on pourrait tout simplement dire que ce fut l’un de nos coups de coeur du voyage. Paysages de campagne et de rizières magnifiques, dépaysement assuré en pays Toraja, plages paradisiaques sur les îles Togian, fonds sous marins incroyables à Bunaken… Mais surtout, des sourires à jamais gravés dans nos mémoires, des rencontres formidables et un optimisme à tout épreuve. Ce fut ça, nos 3 semaines à Sulawesi !

Notre itinéraire

Nous avons organisé notre séjour ici de la façon suivante :

Arrivant des Philippines après 3 avions consécutifs et débarquant à Makassar au sud de l’archipel des Célèbes (l’autre nom que l’on donne à Sulawesi), nous avons traversé l’île du sud au nord. D’autres voyageurs choisissent de faire le périple en sens inverse, on ne saurait dire ce qui est le mieux.

  • Nous avons passé 4 jours en pays Toraja, royaume de la mort, durant lesquels nous avons pris le temps de découvrir la culture de cette région et de nous balader dans les très beaux paysages qui entourent Rantepao. Un choc culturel pour sûr mais une étape de notre voyage qu’on a adorée !

  • Après 13h de bus, nous avons fait une escale de 24h à Tentena, pour profiter de ses environs (cascades, lac Poso, marché…) et pour goûter… la chauve souris ! On s’en souviendra, c’était vraiment dégueu 🙂

  • Partant ensuite d’Ampana, nous avons rejoint l’île de Malenge dans l’archipel des Togian pour une semaine inoubliable dans un petit coin de paradis. Super resort avec un bungalow plein de charme les pieds dans le sable blanc sous les cocotiers, de beaux spots de snorkeling, des couchers de soleil magnifiques, la visite du village Bajo de Pulau Papan avec son célèbre pont en bois de 2 km de long au-dessus de la mer, et bien sûr avec des personnes géniales qu’on a rencontrées là-bas : Aspan, Ramdhan, Popoy, Ato, Charlotte, Martin et tous les autres… On aimerait pouvoir y retourner dès que possible !!

  • Après un très long trajet en bateau puis en voiture, nous avons fait notre dernière étape sur l’île de Bunaken, combinée avec la ville de Manado. Ce trajet fut exténuant et ce n’est malheureusement pas l’étape que nous avons préférée parce que nous y avons vu les ravages causés par la pollution, mais au fond tout notre séjour ici était juste génial !

On aurait pu également visiter le village de Tumbak, Tomohon et son volcan, la vallée de Bada avec ses mégalithes, mais nous manquions de temps… Alors il faudra revenir !

A savoir que les trajets en avion se développent de plus en plus, ils peuvent être une bonne alternative aux trajets faits en bus et en voiture.

Vue sur la plage de Sandy Bay
Marché à Sulawesi
Notre nouveau meilleur ami en pays Toraja
Poissons clowns dans une anémone

Pour avoir un aperçu de tout ce que nous avons vécu pendant ces 3 semaines, voici ci-dessous une vidéo retraçant notre périple :

Impressions

Comme nous l’avions fait à la fin de notre voyage aux Philippines, nous nous sommes prêtés au même exercice que celui de décrire Sulawesi à l’aide de quelques mots clés.

Ce qui donne :

  • Selamat : le mot qui revient à toutes les sauces, pour dire bonjour, bon appétit, bon voyage, bonne nuit etc… Selamat pagi ! siham ! tidur ! makan ! 🙂
  • Sama sama : on adore entendre les Indonésiens nous répondre cela quand on leur dit « Terimakasih » ; cela signifie « de rien », en réponse bien sûr à « merci ».
  • Sourire : Sulawesi n’est pas appelé le pays du sourire mais pourrait se faire décerner cette appellation tant ses habitants sont souriants ! Quoiqu’il arrive, leur sourire est fidèle au poste et c’est vraiment agréable au quotidien 🙂 🙂 🙂
Claire avec des enfants trop mignons à Bunaken
  • Islam : comme dans la plupart des régions d’Indonésie, Sulawesi est en grande partie de religion musulmane. Cela étant, on y trouve aussi des catholiques et des protestants, ainsi que des animistes. Toutes ces religions se côtoient sans souci.
Mosquée de Rantepao
  • Tana Toraja : l’étape de notre voyage où le choc culturel a été très fort et le dépaysement de taille. Nous n’oublierons jamais les villages et les campagnes que nous avons visités, avec tous ces très beaux Tongkonans, ces belles rizières en terrasse et bien sûr avec les cérémonies qui ont lieu dans la région quasiment tous les jours.
Village traditionnel
  • Buffle : l’animal emblématique de Tana Toraja, qu’on a pu admirer vraiment partout là-bas. Pour comprendre pourquoi cet animal est un symbole, on vous renvoie à notre article sur le sujet.
  • Chauve-souris : on a découvert qu’à Sulawesi, ça se mange ! Et y a rien à dire, c’est aussi mauvais en bouche qu’horrible à voir sur les stands de marché.
Vous prendrez bien un peu de chauve-souris ?!
  • Piment : ici, on met du chili partout ! Mieux vaut demander « low » ou « medium » quand quelqu’un vous demande la dose de spicy à mettre dans votre plat 😉
Piments
  • Gastronomie : on a goûté un tas de plats à Sulawesi, et même si c’est certes un peu gras, globalement on a trouvé ça super bon ! Parmi les plats qu’on trouve pour 1 ou 2 euros dans les Warung, on a goûté aux célèbres Mie goreng et Nasi goreng (= plat de nouilles frites ou de riz frit), au Bakso babi (soupe de noodles avec des boulettes de porc), Nasi lalapan (riz blanc, poulet, légumes accompagnés d’une sauce piquante, de basilic citronné et d’une soupe de nouilles de riz dans du bouillon), Nasi campur (un mélange de petites portions de spécialités indonésiennes comme le riz bien sûr, le mie goreng, du poulet, du tempe et quelques légumes épicés), Gado gado (pommes de terres servies avec du riz, des pouces de soja et recouvertes d’une sauce aux cacahuètes). On aura aussi mangé beaucoup de galettes de légumes, de poisson, des langoustes, du poulpe, plein de bananes, ananas, mangue, papaye et pastèque ainsi que des pancakes, du gâteau à la noix de coco et au chocolat sans oublier les tagliatelles maison de Ramdhan sur les îles Togian ; mais ça, ce n’est pas trop la gastronomie typique du coin 😉 Côté boissons, on aura bu de la bière (environ 3 euros les 75 cl), du jus d’avocat, beaucoup de café et de l’eau de coco.
  • Noix de coco : cela fait une bonne transition avec ce qui précède 🙂 la coconut ici surtout sur les îles, c’est un symbole ! La pause coconut était particulièrement appréciée par Claire au Sandy Bay Resort… On se souviendra aussi de notre découverte du crabe de coco, sorte de monstre qui réussit avec ses pinces à ouvrir une noix de coco quand nous-mêmes on galère à essayer de le faire… A savoir que cette espèce est heureusement protégée.
  • Village Bajo : c’est le nom donné aux petits villages de îles de Sulawesi, où tout est construit sur pilotis et où vivent les « gîtans des mers ». Auparavant, ces villageois étaient nomades, puis ils ont été forcés à la sédentarisation par le gouvernement.
Vue sur le village Bajo
  • Pirogue à moteur : c’est avec ce type de bateau qu’on s’est déplacé lors de notre séjour sur les îles Togian.
  • Plages paradisiaques : le symbole des îles Togian, on aurait aimé y rester plus longtemps !
  • Snorkeling et plongée : Sulawesi regorge de beaux spots comme à Bunaken et sur les Togian.
Ballet de poissons
  • Orages : on en aura eu un paquet, aussi parce qu’on est arrivé durant la saison des pluies. Cela dit, il n’a jamais plu en continu sur toute une journée.
Wakai sous l’orage
  • Longues heures de transport : on aura mis longtemps pour rejoindre chaque étape de notre périple ! 10h de Makassar à Rantepao, 13h de Ranteapo à Tentena, 5h de Tentena à Ampana, 7h d’Ampana à Malenge, 24h de Malenge à Manado (on aurait pu opter pour l’avion entre Gorontalo et Manado mais on avait pas connaissance de cette option).
  • Jeux d’échecs et parties de cartes : les Indonésiens en sont très friands !
Indonésiens jouant au rami dans le bateau
  • Paquets : on aura été surpris de voir que les Indonésiens transportent un nombre de paquets impressionnant, notamment quand ils prennent l’avion !
La folie des paquets
  • Smartphone : on a été surpris également de voir que même dans les tout petits villages, il y avait toujours un stand de vente de smartphones dernier cri ! Les Indonésiens sont tous collés à leur téléphone et adorent se prendre en selfie avec, ainsi que prendre des photos avec les touristes : ils ont l’air d’en faire collection et de les partager sur les réseaux sociaux 😉
Oppo, la marque de smartphone n°1 qui se prétend être « selfie expert and leader »…
Photo de classe avec de jeunes Indonésiens
  • Boulets (enfin pas sûr qu’ils l’écrivent ainsi…) : c’est le nom que les Indonésiens donnent aux Occidentaux !

Et pour finir, on va malheureusement ternir un peu le tableau :

  • Cigarette : les Indonésiens fument comme des pompiers (les hommes, non les femmes car cela est mal vu), que ce soit dans la rue, au resto, en voiture ou dans le bus ou pour faire passer le temps. C’est assez insupportable mais c’est surtout assez désespérant pour leur santé… A savoir : les cigarettes locales sont faites à partir de clou de girofle, ce qui leur donne de base une bonne odeur.
  • Poubelle : à Sulawesi, la terre est une poubelle, la mer est une poubelle. Nous avons été extrêmement choqués d’assister au triste spectacle au cours duquel les Indonésiens jettent tout par la fenêtre de leur voiture ou du bateau, mais aussi de voir les villages Bajo plein de détritus sous les maisons construites sur pilotis, ou encore de nous retrouver au milieu de la mer pleine de déchets à Bunaken. C’était tellement horrible à voir qu’on avait envie de pleurer. On espère vraiment que les pouvoirs publics se mobiliseront au plus vite sans quoi toutes les richesses de cet archipel finiront par mourir.
Déchets

Coups de coeur et déceptions

Difficile de faire une liste ici comme nous l’avions fait pour les Philippines, puisqu’en soi tout notre périple fut un coup de coeur pour nous !
A mettre en avant certaines choses cela dit, nous mettrions sur le podium le Sandy Bay Resort sur l’île de Malenge car on s’y est senti tellement bien, et la région de Tana Toraja qui nous a appris beaucoup et qui nous a vraiment dépaysés !

Avec l’équipe du Sandy Bay Resort
Rizières en terrasse en pays Toraja

Notre déception vient quant à elle de l’état de pollution qu’on a trouvé ici, ce qu’on a décrit juste au-dessus.

Budget

Nous aurons dépensé ici 22,30 euros / personne / jour, ce qui est inférieur au budget que nous nous étions fixé pour l’Asie (en moyenne 25 euros / jour / personne).

Le plus gros poste de dépenses est le logement, notamment car à plusieurs reprises nous avons logé en pension complète (par exemple aux Togian : 20 euros / jour / personne au Sandy Bay Resort). Mais rapporté aux prix que nous avons eus dans d’autres pays, ici cela ne coûte rien pour des prestations de qualité !

Conclusion

Vous l’aurez compris, on a vraiment adoré notre séjour à Sulawesi ! On ne saurait que recommander de découvrir cet archipel au plus vite sans dévoiler tous ses secrets pour en préserver son authenticité. On espère pouvoir revenir un jour et retrouver certaines très belles personnes que nous avons rencontrées ici.

En attendant, on bouge nos fesses et nos gros sacs : direction le Vietnam pour passer la fin d’année et débuter 2018 en grande pompe (ou pas, l’avenir nous le dira…) !!

Notre dernier sunset sur l’île de Bunaken

Commentaires

Commentaires

5 réactions au sujet de « Bilan de nos 3 semaines à Sulawesi »

  1. Bonjour, nous sommes tombés sur votre blog par hasard, quel régal! Nous avons nous aussi fait un voyage autour du monde en famille durant 7 mois en 2017, et nous prévoyons nos prochaines vacances aux Sulawesi. Nous avons 3 semaines avec 3 enfants de 12, 8 et 6 ans. Ce serait un peu ambitieux de vouloir faire le même itinéraire que vous à 2, du coup est-ce que vous auriez un conseil à nous donner, quel endroit pourrait-on supprimer pour que cela soit moins fatiguant? Il semble que vous ayez moins aimé le nord… Merci et bonne continuation!

    1. Bonjour Vanessa, merci tout d’abord pour votre commentaire ! Ravie que notre blog vous plaise 🙂 Quand comptez vous partir à Sulawesi ? Il faut faire bien attention à la saison des pluies, mais en général entre avril et novembre c’est bien ! En effet on a moins aimé le nord car on a trouvé Bunaken bien pollué (dommage car les fonds marins sont extraordinaires, si vous aimez le snorkeling et la plongée c’est à faire…) et Manado sans réel intérêt. Il paraît néanmoins que Tumbak, un village bajo dans le nord, est très charmant et que Tomohon est intéressant (on n’y a pas été)… Mon conseil serait sûrement de vous concentrer sur le sud et le centre avec un beau passage sur les Togian (si vous y aller en juillet – août mieux vaut réserver votre hébergement, on vous conseille le Sandy Bay Resort sans hésiter !) et un beau passage aussi en pays Toraja. Vous pouvez aussi regarder les vols internes, car il y en a de plus en plus et cela devient plus pratique que de longues heures de bus. Par exemple plutôt que de faire Manado – Gorontalo en voiture (près de 10h de route) si vous allez au nord et souhaitez prendre le ferry pour les Togian (ou vice versa), il y a des vols qui font la liaison entre Manado et Gorontalo. Il y a aussi un aéroport à Palu et si je ne me trompe pas à Ampana. Il est plus simple d’aller et venir sur les Togian depuis Ampana pour éviter le ferry de nuit vers / depuis Gorontalo… En tous cas posez vous 1 semaine à 10 jours sur les Togian car c’est vraiment trop bien et trop beau !!
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions 🙂
      A bientôt et bon voyage !!
      Claire

Laisser nous un petit commentaire

Scroll Up