Bilan de nos 4 mois en Amérique du sud

Bilan de nos 4 mois en Amérique du sud

Déjà 4 mois bouclés depuis notre départ en tour du monde ! Que le temps passe vite !! Il s’en est passé des choses depuis le 30 juin, difficile de décrire en quelques mots la puissance des choses que nous avons vécues mais nous tenterons de « résumer » par thématique nos 4 mois de vagabondage en Amérique latine avec :

  • Nos coups de coeur et nos pires souvenirs
  • Quelques remarques d’ordre général sur le voyage
  • Le descriptif d’une journée type pour nous
  • Un petit état des lieux par pays visité (budget, ce qu’on a vraiment aimé, ce qui nous a surpris et ce qu’on ferait différemment)
  • Notre état d’esprit après 4 mois de voyage H24 tous les deux (parce que oui, peut être qu’on a un peu changé)
  • Quelques conseils si vous souhaitez voyager dans ces pays ou si vous comptez entreprendre un tour du monde
Nous en Bolivie (Sucre, Lac Titicaca et Sud Lipez) et au Pérou (trek du Salkantay)

Nos 4 mois en Amérique latine en quelques chiffres :

5 pays visités : Brésil (10 jours), Argentine (3 semaines et demi), Bolivie (3 semaines), Pérou (3 semaines et demi), Chili (1 mois et demi)

11 kgs perdus : -7 pour Arnaud et -4 pour Claire (qu’on a tout de même un peu repris depuis quelques semaines !!)

25 jours de rando / trek : 2 petites randos à Ilha Grande (Brésil) ; 1 petite rando à Purmamarca (Argentine) ; trek de 2 jours dans le cratère de Maragua (région de Sucre en Bolivie ; par agence) ; rando sur l’isla del sol en Bolivie + 1 jour de rando pour rentrer de l’île à Copacabana ; trek de 5 jours au Salkantay avec arrivée au Machu Picchu (région de Cusco au Pérou ; avec agence) ; trek de 3 jours dans le canyon de Colca (région d’Arequipa au Pérou ; en autonomie) ; 1 petite rando dans la valle del Elqui (Chili) ; 1 petite rando dans la région de Bariloche (Argentine) ; trek de 3 jours à El Chalten (Chili ; en autonomie) ; 1 rando au ventisquero colgante au sud de Puyuhuapi (Carretera austral au Chili) ; 1 rando pour monter au volcan Chaiten (Carretera austral au Chili) ; 1 petite rando dans le parc de Cucao sur l’île de Chiloe (Chili) ; trek de 2 jours dans la réserve national Altos de Lircay (région de Talca au Chili ; en autonomie)

11 nuits passées sous la tente (très clairement on aurait dû et pu faire beaucoup plus si on était mieux équipé et s’il n’avait pas fait aussi froid !)

10 jours de turista : 6 pour Arnaud, 4 pour Claire

3 cocktails dégustés : caïpirina au Brésil (aie aie aie pour Claire !!), pisco sour au Pérou et au Chili, terremoto au Chili

10 530 euros dépensés : soit un budget d’environ 44 euros / jour et / personne. Le budget intègre toutes nos dépenses quotidiennes sur place. A la base on avait prévu environ 10 000€ de dépenses quotidiennes par personne sur nos 10 mois de voyage, pour arriver à un budget global (voyage + dépenses préparatoires dont les billets d’avion et le matériel) d’environ 15 000€ par personne. On trouve un peu de tout pour les budgets quotidiens en tour du monde quand on regarde ce qui est fait par les tourdumondistes, le notre se situe plutôt dans une fourchette haute. Nous avons fait le choix assumé de nous faire plaisir pendant ce tour du monde en se permettant parfois de bons restos et des excursions et en gardant un certain confort en privilégiant des chambres pour deux (avec sdb partagées la plupart du temps). Notre premier poste de dépense reste cependant le transport, car nous bougeons en moyenne tous les 2/3 jours. A noter,  même si nous n’avons pas de frais avec notre carte N26, dans certains pays on ne peut échapper à des frais bancaires locaux…. On a donc dépensé environ 50% du budget quotidien global en Amérique du Sud, ce qui est conforme à ce que nous avions prévu.

Plus de 20 000 km parcourus sur le continent dont plus de 17 000 en bus et plus de 2 500 en avion !

-12°C : c’est la température la plus froide que nous avons eue, aux geysers de Tatio à San Pedro de Atacama… et on peut vous dire qu’à 5h du mat, ça fait mal !

5 200m : c’est l’altitude la plus haute à laquelle nous sommes montés, en faisant l’ascension des rainbow mountains au Pérou.

 

Nos coups de coeur et nos pires souvenirs

Nous avons découvert tellement de choses et vu tellement de paysages différents en 4 mois qu’il est difficile de faire un top 3 de nos destinations favorites ! Tout de même, on a fait l’exercice :

El Chalten – Perito Moreno (Argentine)
Carretera austral (Chili)
Valparaiso (Chili)
  • Nos pires souvenirs : nos 1ères turistas en Bolivie (Arnaud à Sucre et Claire dans le bus de nuit pour La Paz) ainsi que notre trajet horrible en bus de nuit d’Iquique à San Pedro de Atacama (pour en savoir + cliquez ici). Côté ville, notre pire souvenir va incontestablement à La Paz, où Claire était bien malade (donc forcément ce n’est pas objectif), où ça puait et où c’était un bordel permanent !

 

Quelques remarques d’ordre général

Voici maintenant quelques remarques qu’on pose comme ça, des petites choses qui nous viennent à l’esprit quand on repense à ces 4 mois de périple :

  • Sur notre équipement, nous n’étions pas au niveau : on a apporté finalement trop d’affaires « quotidiennes » (3 tshirts normaux et 2 tshirts de rando ça suffit largement…) mais pas assez de vêtements techniques ou de qualité pour affronter le froid notamment en Patagonie ; être mieux équipé pour le camping (avoir de vrais duvets chaud et un réchaud) nous aurait permis de faire davantage de treks en autonomie comme nos amis enrandonions Pauline et Ludo ! Niveau sac à dos également, on aurait du étudier un peu plus la question, les sacs Décathlon n’étant pas adaptés à du vagabondage sur le long terme ce qui n’est pas bon pour nos dos. En revanche, on ne regrette pas d’avoir acheté des chaussures de rando montantes notamment pour nos treks dans le sud sud de l’Amérique.
  • Ici, le bus est roi ! Nous n’avons pris que 2 vols internes et avons sinon tout fait en bus parfois sur plusieurs jours (cf entre Iguazu et Salta : 25h de trajet, ou entre Bariloche et El Calafate : 36h de bus…). Difficile d’imaginer ça quand en Europe on fait un Paris – Marseille en 3h, mais on a fini par s’y habituer et par avoir tous les réflexes qu’il faut pour éviter les ennuis (notamment au Chili pour éviter les vols). En tout, nous avons parcouru plus de… 17 000 km en bus !! Petite anecdote : au Chili il y a carrément des arrêts de bus… au milieu de l’autoroute !
  • Côté budget, l’Amérique du Sud c’est pas forcément bon marché ! Certes, la Bolivie ne coûte rien, mais les autres pays nous ont demandé des efforts financiers et tout particulièrement l’Argentine et le Chili (où faire les courses au supermarché revient pareil qu’en France). Vous pourrez voir en détails notre budget dans chaque pays ci-dessous, à prendre en compte au regard du temps passé sur place.
  • Nous ne sommes pas doués en négociation ! A croire qu’on était gêné de le faire ou qu’on a pas la tête à ça, on aurait pu parfois payer beaucoup moins cher les hôtels notamment comme d’autres voyageurs que nous avons rencontrés… On a fait quelques progrès sur la fin, à voir comment ça se passera en Asie !
  • Nous avons constaté que certaines mauvaises habitudes alimentaires étaient trop répandues, beaucoup de locaux se tournent vers la malbouffe : sodas, sandwichs, burgers, chips, glaces et ceci à n’importe quelle heure de la journée… notamment au Chili.
  • Là où nous avons été le plus dépaysés : en Bolivie ! La culture y est tellement différente, ça grouille de partout, certaines villes sont sales et polluées, d’autres beaucoup plus charmantes (Sucre par exemple), les locaux surtout les femmes perpétuent leurs traditions vestimentaires (alors que dans des pays comme en Argentine ou au Chili les gens s’habillent comme en Europe) et avec l’altitude en plus on a quand même pris une bonne claque…
  • Nous avons été surpris par la pollution et la saleté des pays que nous avons visités ; particulièrement en Bolivie, où plusieurs fois nous avons vu des locaux jeter leur assiette en plastique dans la rue alors même qu’il y avait une poubelle à côté, notre pire souvenir pollution revient à la petite ville de Copacabana sur le lac TiticacaAu Pérou, nous avons également vu des zones polluées au point qu’on est très sceptique quant à une évolution positive du pays qui pratique de plus en plus le tourisme de masse… On aura jamais vu autant de plastique partout ! Loin de vouloir prétendre que cela est beaucoup mieux en France, ce que nous trouvons surtout dommageable ici est le manque de sensibilisation des pouvoirs publics pour protéger des patrimoines si exceptionnels.
  • Côté conduite, on a trouvé que les Argentins conduisaient mal : ils ne respectent pas le code de la route et louer une caisse dans le pays peut s’avérer un peu stressant ! A noter que les feux sont obligatoires en journée. Pour le reste, ça va.
  • Nous avons été surpris en positif par la connexion internet qu’on trouve finalement un peu partout mais pas toujours de bonne qualité – en Bolivie, worst wifi ever !
  • Nous avons aussi été surpris également par le nombre de pharmacies qu’on trouve, il y en a à tous les coins de rue et surtout au Pérou !
  • Coté musique, il est clair que nous n’avons pas partagé le goût des Sud Américains pour le reggaeton ! Entre tous les remix de « Despacito » et les nombreuses chansons qu’on a entendues sur le même rythme et parfois à un volume sonore TRES ELEVE, on a parfois un peu craqué 🙂
  • Un constat indéniable : la bonne bouffe française nous manque !! Certes nous avons bu du vin excellent au Chili, plutôt très bien mangé au resto au Pérou ou goûté de bonnes empanadas et de la bonne viande en Argentine, mais parfois on aimerait trop manger un bon morceau de comté ou déguster une bonne baguette tradition avec du beurre salé ! (Ici le beurre n’est pas en pénurie mais n’a de ça que le nom et on en peut plus de manger tous les jours du pain assez bourratif !)
  • Et enfin quelques points communs entre les pays que nous avons visités : partout on y a trouvé des empanadas (chaussons fourrés de viande, poulet, légumes…) ou ses dérivés ; partout il y a un nombre de chiens errants absolument incroyable ; enfin partout il faut jeter son PQ à la poubelle et non aux toilettes contrairement à chez nous… On finit par s’y habituer mais c’est parfois un peu crade quand la poubelle est déjà pleine !
Gros kiffe à Lima, notre pause gourmande du voyage

Descriptif d’une journée type

De loin, avec nos photos bien selectionnées, on peut avoir l’impression qu’on est en vacances et qu’on se la coule douce voire qu’on a peu d’activité dans nos journées… On peut vous assurer que notre réalité est bien différente et qu’on ne peut pas comparer notre tour du monde à des vacances classiques !

Voici donc quelques éléments récurrents qui font nos journées depuis qu’on est parti :

  • Réveil en moyenne vers 7h ; le + tôt qu’on ait fait devait être à San Pedro pour aller voir des geysers ou à Aguas Calientes pour monter au Machu Picchu… Réveil à la fraîche à 3h du mat ! Il nous arrive très rarement de faire une grasse mat… une des rares qu’on ait faites récemment nous a fait nous lever à 10h30 🙂

  • Au moins 1 activité / jour : balade en ville, rando, visite d’un musée, petite excursion… il ne nous est JAMAIS arrivé de ne rien faire dans une journée ou alors peut être seulement une fois à la suite de notre trek au Fitz Roy car on était claqué (boire l’apéro et jouer aux cartes avec nos copains c’est une activité non ?) !

  • Faire les courses : un grand moment, on a du poncer tous les supermarchés de chaque pays (sauf en Bolivie où manger dehors revient à 2 euros à peine par repas et où le marché fait office de supermarché). Parce qu’on ne peut pas aller au restaurant tous les jours, qu’on aime aussi se préparer nous-mêmes à manger, et qu’aller dans les supermarchés locaux c’est toujours rigolo, on a souvent fait les courses. On a juste craqué au Pérou avec beaucoup de restos en comparaison des autres pays… aussi car c’est la meilleure gastronomie qu’on ait goutée ! Sinon la palme de notre repas revenant le plus souvent est décernée au sandwich thon avocat… vers la fin on doit avouer qu’on en pouvait plus et qu’on est content d’aller en Asie pour changer un peu nos habitudes !

  • Après avoir fait les courses du coup bien évidemment : faire à manger 🙂 (au début du voyage on sautait souvent des repas mais on a vite changé cette mauvaise habitude)

  • Faire les comptes : très important, on suit notre budget au jour le jour en notant absolument toutes les dépenses !

  • Chercher un hostel où séjourner : mine de rien c’est une activité à plein temps : entre Booking.com, Airbnb, les conseils déposés par d’autres voyageurs sur des blogs ou par des locaux, ou nos propres recherches directement sur place… Choisir un hostel pour se poser 1 ou 2 nuits n’est pas toujours notre moment préféré et ça nous prend du temps. Maintenant on a plus pris l’habitude de chercher 2/3 hotels sur internet et d’aller voir directement sur place en tentant une petite négociations.

  • Chercher nos prochains treks, excursions, visites… Comme nous n’avons pas de guide papier, nous cherchons tous les jours quand on a internet des bons plans partagés par d’autres voyageurs afin de construire notre programme. Nos sites / applis favoris : certains blogs comme celui de notre cher Galouye, Voyage Pérou, Blouptrotters… et d’autres que nous trouvons selon les lieux où on se trouve ; Maps.me qui nous permet d’avoir des cartes hors ligne où on met des signets sur tous les lieux pratiques ou à voir et qui nous aide beaucoup quand on part randonner ; Booking bien sûr et Airbnb pour le logement ; Skyscanner et Kiwi pour comparer les vols quand nous devons prendre un avion (ce qui arrivera + en Asie) ; Pocket, une super appli pour télécharger des pages web dispo hors ligne ; et souvent nous publions des questions ou lisons des publications d’autres voyageurs sur la communauté Facebook « Tourdumondistes » ou sur « Les français au Chili ». Pour tout avouer on avait fait notre itinéraire de voyage à l’arrache 3 semaines avant de partir, on fait donc notre programme au jour le jour ou à la semaine ! D’ailleurs c’est l’avantage de voyager longtemps, on peut laisser de la place à l’imprévu 🙂

  • Réserver un bus pour notre prochain départ, ou du moins se renseigner sur les transports à prendre ce qui n’est pas toujours chose facile surtout dans les coins reculés ! Et quasiment 1 jour sur 3 nous sommes dans un bus longue distance pour rejoindre une nouvelle destination, en bus de nuit ou de jour, moyenne de temps de transport 7h !

  • Enregistrer toutes nos photos et vidéos sur notre tablette à partir de la Gopro, appareil photos, téléphone… là aussi c’est chronophage et cela demande un peu d’organisation !

  • Entretenir notre « communication » sur tous les médias qu’on a choisis… Instagram, Facebook, YouTube et bien sûr notre blog… On peut vous dire qu’entre écrire les articles (il nous faut en moyenne 2 à 3h), faire les vidéos et mettre le tout en ligne avec des photos ça nous prend en fait beaucoup de temps (petite anecdote : souvent nous mettons les vidéos à charger… toute la nuit !) ! Mais Claire semble aimer ça puisqu’elle écrit presque TOUS les articles sur son téléphone quand on est dans le bus avant de les transférer sur la tablette pour les mettre en ligne et qu’Arnaud puisse y apporter les corrections nécessaires. Idem pour la réalisation des montages vidéo ! Bon pour la déconnexion du coup, c’est un peu loupé 🙂

  • Refaire nos sacs, tous les 2 jours en moyenne ! On arrive toujours à mettre un bordel sans nom là où on se pose, et chaque fois c’est la même sinécure pour tout ranger… c’est la chose qu’on aime le moins en voyage !

  • Et en fonction du temps qu’on a et de la connexion wifi des hostels, on aime prendre un peu de temps pour communiquer avec nos potes et s’informer des dernières news dans le monde et en France.

 

État des lieux par pays visité

  • Brésil

Budget : ~ 49€ par jour et par personne. Les deux plus gros postes de dépenses : les transports puis le logement.

Dépenses Brésil

Ce qu’on a le + aimé : notre séjour était court, tout était chouette donc difficile de se départager ! On a adoré fêter le mariage de Bruna et Ben, avec une super churrascaria le lendemain de fête 🙂 On a aussi adoré notre tour en hélico au dessus de Rio offert par nos amis et découvrir les plages désertiques sur Ilha Grande.

Quelques souvenirs du Brésil : Iguazu, Rio, Ilha Grande et le mariage de Bruna et Ben à Petropolis !

Ce qui nous a surpris : l’influence allemande qu’on trouve dans la ville de Petropolis, le fait d’être tout seuls dans le centre ville de Rio un dimanche, comme si nous étions dans une ville fantôme…

Ce qu’on aurait fait différemment : prendre plus de temps sur place pour découvrir d’autres régions comme Arnaud l’avait fait en 2015, difficile à caler dans notre programme… Alors on reviendra ! (ah et oui, ne pas se mettre une caisse comme Claire l’a fait au mariage de Ben et Bruna…)

 

  • Argentine

Budget : ~50€ par jour et par personne. Poste de dépenses n°1 et de loin : les transports !!

Dépenses Argentine

Ce qu’on a le + aimé : la Patagonie ! On a surkiffé le Perito Moreno et notre trek à El Chalten (en plus en excellente compagnie !), mais aussi notre roadtrip sur la route des 7 lacs ; on a aussi adoré les chutes d’Iguazu (beaucoup + que côté brésilien dailleurs) mais aussi notre roadtrip au sud de Salta qui nous a laissé des étoiles dans les yeux. Globalement, on a trouvé que les paysages argentins étaient incroyables et magiques !

Ce qui nous a surpris : à quelques exceptions, on a pas trouvé les Argentins hyper accueillants, alors que tout le monde nous en parlait comme des gens adorables et conviviaux.

Ce qui nous a énervés : devoir payer des tips à chaque mec qui débarquait nos sacs au terminal de bus sans nous laisser le choix de le faire nous mêmes !!

Ce qu’on ferait différemment : rien de ce qu’on a fait puisqu’on a tout aimé… mais on prendrait plus de temps pour explorer les régions jésuites, Mendoza, Buenos Aires et pour aller à Ushuaia (cf l’article de Pauline et Ludo qui nous a donné bien envie d’y faire des randos).

Roadtrip sur la route des 7 lacs (Argentine)
Roadtrip au sud de Salta (Argentine)
  • Bolivie

Budget : ~ 33€ par jour et par personne. Les excursions ont représenté le plus gros de nos dépenses et de loin.

Dépenses Bolivie

Ce qu’on a le + aimé : incontestablement la région du Sud Lipez avec le Salar de Uyuni !! Magique, incroyable, et très froid ! On avait aussi un groupe bien cool ce qui est important dans ce genre d’expérience. On a également bien aimé la ville de Sucre, mais qui nous a laissé un arrière goût négatif puisque nous y sommes tombés malades…

Sud Lipez et Salar de Uyuni (Bolivie)
Sud Lipez (Bolivie)

Ce qui nous a surpris : l’énorme décalage entre le niveau de vie des Boliviens et celui de tous les autres pays alentours, et surtout le haut niveau de pollution notamment dans les villes ! On gardera un souvenir très pollué de Potosi, La Paz et Copacabana… nous avons aussi été surpris par le fait de devoir payer régulièrement des taxes locales dont on ne sait pas vraiment où elles atterissent… On a également été très surpris par les habitations qui sont pour la majorité pas terminées. Il s’agirait d’une question de taxe…

Ce qu’on ferait différemment : on sauterait l’étape Potosi et on resterait moins longtemps à La Paz, idem pour Sucre (mais nous étions malades). Nous ne ferions pas le trek que nous avons fait a Maragua ou en tous cas nous le ferions sinon en autonomie. Nous irions en revanche dans le parc de Sajama ou faire un trek comme le Choro (les prix pour le Condoriri nous ont semblé trop élevés…).

Passage de la frontière entre Bolivie et Pérou : Lac Titicaca, Puno, marchés
  • Pérou

Budget : ~ 43€ par jour et par personne. Là aussi, le plus gros de nos dépenses va dans les excursions, trek du Salkantay par agence oblige… Ensuite suivent le logement et les restos.

Dépenses Pérou

Ce qu’on a le + aimé : Cusco et la Vallée sacrée en n.1 ! On a adoré se balader dans les ruines de Pisac, Chinchero, Ollantaytambo ou encore à Moray et dans les salines de Maras… On a aussi adoré les paysages dans lesquels on a randonné au cours des 2 premiers jours du trek du Salkantay (le reste étant plus quelconque) notamment en arrivant au col enneigé ! Et bien sûr le Machu Picchu, mais il y avait beaucoup de monde… Nous avons aussi aimé Lima (et oui !), faire du vélo dans la réserve de Paracas, visiter le couvent Santa Catalina à Arequipa et randonner dans le canyon de Colca en autonomie même si le tarif payé sur place nous a bien saoulés. Enfin, on a aimé la gastronomie péruvienne et avons eu un coup de coeur pour les avocats et les fruits des Andes comme la grenadilla ou le chirimoya qu’on ne peut pas louper si on visite ce pays selon nous ! On fait aussi un coucou ici à Amélie et Florian qu’on a eu plaisir à rencontrer durant notre séjour 😉

Cusco et la Vallée sacrée (Pérou)
Paracas, Islas Ballestas, Huacachina (Pérou)
Trek and chill dans le canyon de Colca (Pérou)

Ce qui nous a surpris : pareil qu’en Bolivie, les taxes locales et la pollution. Nous sommes sceptiques quant au bon développement du pays quand on voit à quel point le tourisme de masse se développe partout… Enfin, nous avons été surpris par les doubles emplois dans les magasins (par exemple à la caisse au supermarché) et par l’organisation des quartiers marchands où on va par exemple trouver des pâtés entiers de maison dédiés aux boutiques d’enceintes musicales, à côté que des coiffeurs, des marchands de vêtements, de gadgets électroniques etc… Ici la concurrence est proche. Il y aussi dans les villes un nombre hallucinantes de taxis !

La jolie ville d’Arequipa avec le couvent de Santa Catalina (Pérou)

Ce qu’on ferait différemment : on zapperait l’escale à Huacachina, petit oasis devenu méga touristique et pollué et où on s’est ennuyé… On ferait le trek du Salkantay en autonomie en étant mieux équipé ; on prendrait un meilleur logement à Cusco ; on monterait plus au nord pour trekker dans la région de Huaraz et on ferait le trek d’Ausangate en faisant une boucle vers les rainbow mountains sans passer par une agence puisqu’on y a vu aucune valeur ajoutée.

Quelques treks au Pérou : Salkantay trek jusqu’au Machu Picchu, rainbow mountains

 

  • Chili

Budget : ~ 39 € par jour et par personne. On a globalement un budget plus équilibré entre nos 3 postes de dépenses principaux: logement, transports et courses. 

Dépenses Chili

Ce qu’on a le + aimé : la Patagonie là encore ! Notre périple sur la Carretera austral nous a vraiment beaucoup plu et à revenir, on reprendrait cette route en allant jusqu’au bout à Villa O’higgins en faisant un crochet par la Laguna Rafael, le tout en louant un van pour circuler + facilement. On a aussi adoré Valparaiso où s’est senti super bien, tout comme on a adoré découvrir le desierto florido, une chance de tomber là où il fallait au bon moment ! Enfin le Chili c’est un pays qu’on a adoré pour la diversité des paysages qu’il offre à voir, et pour les rencontres qu’on y a faites : Pauline et Ludo qui nous ressemblent beaucoup dans leur façon de voyager, et bien sûr nos Chiliens préférés Mario et Arturo et leurs familles respectives. Grâce à eux nous avons pu vivre le Chili comme le vivent les Chiliens et c’était magique !

Le street art de Valparaiso (Chili)
Quelques souvenirs de notre périple sur la Carretera austral (Chili)

Ce qui nous a surpris : le coût de la vie, indéniablement… Mais aussi le système économique (qui semble être beaucoup à crédit) et politique du pays, dans lequel on voit peu d’espoir de changement malheureusement. Plus anecdotique, on a été étonné du nombre de saltimbanques aux carrefours des villes. Enfin, on ne s’attendait pas du tout à cette folie du Completo, le sandwich le plus populaire au Chili !

Ce qu’on ferait différemment : rien de notre trajet, car on a adoré toutes nos escales de façon globale. En revanche on passerait moins de temps à San Pedro, trop touristique et trop cher (les excursions ont clairement plombé notre budget !), on ne ferait pas l’excursion au salar de Tara qui n’avait finalement rien d’extraordinaire par rapport à ce qu’on avait vu avant dans le Sud Lipez bolivien. On irait aussi sur l’île de Pâques avec plus de moyens… et on visiterait Torres del paine en caisse, car randonner la bas est devenu le parcours du combattant et cela ne correspond pas à notre philosophie de la montagne ! Torres del Paine restera notre grosse déception du voyage en Patagonie… Enfin, on reviendrait à la fin de l’été pour trekker au cerro Castillo, tout juste devenu parc national et dont la réputation en fait le nouveau Torres del Paine du Chili !

Sur la route du désert fleuri (Chili)
Les paysages extraterrestres de San Pedro de Atacama (Chili)
Chiloe (Chili)

Notre état d’esprit après 4 mois de voyage H24 tous les deux

Déjà, on peut dire que la décision de partir en tour du monde était la meilleure décision qu’on ait prise tous les deux l’an dernier ! C’est certainement la plus belle chose qui nous soit arrivée et pas un jour on regrette d’être parti. On peut même dire que les semaines passent affreusement vite et qu’on a un peu peur de rentrer en France et de retrouver la « vraie vie » (quoique, la « vraie vie », ne serait elle pas celle qu’on vit en ce moment ?) Ou du moins la routine du quotidien surtout celle de Paris.

Beaucoup nous ont dit avant de partir « ça passe ou ça casse », « être H24 en couple c’est vraiment un challenge » etc… Comme c’était un peu une angoisse pour nous que le fait d’être ensemble pendant 10 mois non stop ne nous insupporte et nous sépare, on en a parlé avant de partir et ça nous a déjà aidés à désamorcer les choses. Et maintenant qu’on est parti, on peut que vous dire qu’apparemment… ça passe et ça passe même très bien ! Certes il y a forcément des moments où chacun pète un câble, où on doute sur notre avenir au retour ou on s’engueule pour des choses futiles (souvent du fait de la fatigue) mais au final cela arrive assez rarement et on arrive à se laisser la place nécessaire quand on sait qu’on en a besoin.

De supers moments au Chili

Plus que jamais le voyage nous a rendus super complices, meilleurs amis en même temps qu’amoureux, on aime à partager des choses que les autres ne peuvent pas comprendre autour de nous et on s’est chacun découvert comme on avait jamais pu le faire avant ou du moins pas à ce point. Les tabous n’existent pas, forcément quand tu tiens la tête de ta copine en train de vomir dans le bus la nuit ça aide ! 🤣

Le voyage nous a aussi aidés à pousser nos limites, à faire des choses que nous n’avions jamais faites avant et à prendre goût à des choses de la vie que nous n’avions pas eu le temps ou la chance de découvrir avant. Nos treks au Pérou et plus encore en Patagonie nous ont fait aimer plus que jamais la montagne et la nature, on apprécie camper ou prendre un picnic tout seuls au milieu de nulle part. Randonner en autonomie plusieurs jours avec la tente et nos gros sacs est un truc qu’on avait jamais fait et qu’on voudra absolument refaire au retour, les montagnes des Andes vont nous manquer !!

Notre dernier trek au Chili dans la réserve Altos de Lircay, tout seuls face aux montagnes !

Le voyage nous aide aussi à mieux se connaître et à mieux se comprendre tout en nous rendant plus patients sur les choses en général. Quand tu passes 30h dans le bus ou quand tu attends 3h en stop sur une route déserte, ça fait forcément avancer. Quand tu vois le niveau de vie des locaux en Bolivie, quand tu vois plein de gens sourire alors qu’ils n’ont rien, ça te fait aussi relativiser sur notre façon de vivre et d’appréhender les choses. On se rend compte que l’on a aussi énromément de chance en France, aussi bien sur le système social que sur les ressources de notre pays. On sera donc aussi content d’y rentrer, revoir nos amis, nos familles et les personnes rencontrées durant le voyage.

Le voyage nous aide également à être moins timide ou à rester au contraire plus naturel au travers des rencontres que l’on fait et où l’authenticité nous fait du bien ! Ici nous sommes loin des diktat de la mode, Claire ne met plus de maquillage et ne se colore plus les cheveux (alors qu’à Paris et à moins de 30 ans tout le monde remarque tes cheveux blancs, hein), on s’habille tout le temps pareil sans chichi, chacun s’accepte mieux comme il est, porte moins attention aux regards des autres, et est aussi plus tolérant. Ici en fait, c’est la « vraie vie » et ça fait tellement de bien.

La valle del Elqui et Punta de Choros, au Chili

Avec tout ça, forcément le voyage nous fait beaucoup cogiter sur ce qu’on veut faire de nos vies et ce d’autant plus quand on voit à quel point notre société détruit l’environnement et ne raisonne qu’à court terme (un sujet récurrent pour nous actuellement et qui nous désespère). Par ailleurs on ne se voit plus forcément faire de grosses soirées techno, on a plutôt envie d’être posé autour d’un bon verre de vin ou d’une bonne IPA avec nos amis et surtout on a envie d’un meilleur équilibre de vie avec davantage de nature et de temps pour nous.

Valparaiso, et le fameux terremoto !

A ce jour, il est sûr que ce voyage (et l’âge ?) a changé la façon dont nous voulons vivre au retour, que ce soit d’un point de vue personnel ou professionnel. Il est encore trop tôt pour prendre des décisions et savoir précisément ce que l’on veut mais il est sûr que le voyage est une bouffée d’air frais qu’on est tellement heureux d’avoir pris ! On espère donc tous les deux pouvoir évoluer dans nos vies professionnelles et sans doute partir en province à moyen terme pour avoir une meilleure qualité de vie, avec dans l’idéal un jardin pour produire nous-mêmes nos fruits et légumes 🙂

Enfin pour le moment on en est pas là, puisqu’il nous reste encore 5 mois et demi de voyage ! Dans quelques jours nous serons en Asie, un autre dépaysement nous attend ! On espère d’ailleurs qu’on pourra s’immerger d’une façon différente encore dans certains pays par exemple en y faisant peut-être un peu de bénévolat.

Ca, c’est quand on craque à force d’être non stop tous les 2 😉

Quelques conseils si vous souhaitez voyager dans ces pays ou si vous comptez entreprendre un tour du monde

Pour ceux qui voudraient partir comme nous, voilà quelques éléments qui nous semblent importants :

  • L’équipement ! Surtout préparez bien ce avec quoi vous partirez surtout pour les treks, et surtout si vous partez en période froide en Patagonie. On préconise un duvet confort sous température négative ! On préconise aussi un bon sac à dos, aéré et qui s’adapte bien à votre morphologie, car nous on a un peu le dos en compote… Et pour les treks en autonomie, un réchaud pas lourd et des batons de rando, hyper important ! Autres astuces : avoir une bache permettant de mieux isoler la tente du sol, et prendre une corde qui peut être utile pour faire sécher du linge et faire sécher votre tente après une nuit sous la pluie…
  • Ne chargez pas trop votre sac, surtout pour les filles, sinon c’est un enfer chaque fois qu’il faut bouger
  • Niveau banque, on conseille sans hésiter N26, génial depuis qu’on l’utilise et avec un service client au top !
  • Pour les billets tour du monde, on conseille Zipworld, on les a trouvés très bons depuis le début !
  • Pour avoir une preuve de sortie du territoire a l’arrivée en avion, vous pouvez passer par Bestonwardticket, mais pour le coup on nous a jamais demandé quoi que ce soit…
  • Apprenez l’espagnol, au moins des rudiments sinon il est très compliqué de communiquer avec les locaux ! Claire est bien frustrée de ne pas mieux parler car ça nous a empêchés de vivre pleinement certaines situations.
  • Faites un itinéraire prévisionnel mais en laissant beaucoup de place à l’imprévu ! C’est fondamental car c’est là qu’on vit les + belles expériences 🙂 par ailleurs, renseignez vous sur des blogs de voyage récents plutôt que dans les guides de voyage classiques, vous y serez mieux renseignés et cela aide à sortir des sentiers battus ! Et faites confiance aux locaux qui connaissent mieux le pays que n’importe quel guide ou étranger 🙂
  • Si vous allez en Argentine et au Chili, tentez le stop surtout en couple, ça marche !
  • Si vous louez une caisse notamment en Argentine, tournez vous vers une compagnie locale et non internationale, les prix seront moins élevés
  • Prenez le temps de bien vous acclimater à l’altitude en Bolivie et au Pérou, ne vous lancez pas dès la sortie de l’avion dans un trek ! Si besoin, n’hésitez pas à acheter des feuilles de coca pour aider à mieux supporter l’altitude. Au final, on s’y habitue !
  • Apprenez à être patient si vous ne l’êtes pas déjà, c’est important car tellement de choses se font à l’arrache qu’il vaut mieux avoir du temps et ne pas tout planifier (en plus c’est plus kiffant). Il faut aussi apprendre à s’ennuyer car de longues heures d’attentes parsèment le voyage.
  • Attention à ce que vous mangez dans la rue et au resto surtout en Bolivie et au Pérou : pas de fruits et légumes crus non épluchés à cause du péril fécal… et demandez bien de l’eau minérale dans vos jus de fruits 😉
  • Si besoin en ville, privilégiez Uber plutôt que les taxis, ça marche bien et c’est moins cher (ce sont souvent les locaux qui nous l’ont conseillé) !
  • Petit conseil pour les filles : même si vous n’emmenez aucun produit de beauté prenez quand même un peu de body lotion car notamment dans le Sud Lipez, au Pérou ou à San Pedro de Atacama la peau devient extrêmement sèche !
  • Et enfin si vous voyagez en couple sur une longue durée, le mieux qu’on puisse vous conseiller est d’avoir déjà voyagé ensemble et surtout d’avoir habité ensemble sur une période suffisamment longue, car encore une fois être H24 en couple et dans des situations parfois délicates il est important de bien se connaître, de savoir se parler pour éviter les malaises ou les crises, et a priori de bien s’entendre 🙂

Pour finir ce long article en beauté, on vous glisse ci-dessous, si vous ne l’avez pas déjà vue, la vidéo du plus beau trek qu’on a fait durant ces 4 mois de voyage : direction El Chalten, 3 jours de trek nous menant face à l’impressionnant Fitz Roy et au-dessus de la laguna Torre !

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et de vos questions éventuelles 🙂

Commentaires

Commentaires

10 réactions au sujet de « Bilan de nos 4 mois en Amérique du sud »

  1. Article vachement complet et super intéressant, j’ai adoré lire vos impressions, les leçons que vous tirez déjà de votre tour du monde… Et vous écrivez les articles sur le téléphone?? Wooow chapeau!

    1. Et oui, ca nous occupe d’écrire les articles sur le téléphone dans les transports ou lorsque nous avons un peu de temps mort 🙂 Merci pour les compliments, ca nous encourage à continuer !

  2. Canon cet article, ça nous pousse forcément à réfléchir et on a hâte d’y être pour se faire aussi notre avis et méditer sur tous ces ressentis 😉 bonne continuation que l’on suivra avec plaisir!

Laisser nous un petit commentaire

Scroll Up