Pangkor, l’île endormie

Pangkor, l’île endormie

De nouveau dans le bus après notre échappée rapide aux Cameron Highlands, nous faisons un 1er stop à Ipoh. Ayant réussi à changer de tickets pour prendre plus tôt que prévu notre 2ème bus réservé sur internet, nous voilà quelques heures plus tard à Lumut pour prendre un ferry en direction de l’île de Pangkor.

Aparté : nous aurions pu privilégier les îles de la côte Est réputées paradisiaques (Pehrentian, Tioman…) mais nous avions un planning assez court et ne voulions pas passer trop de temps dans les transports. Notre choix s’est donc porté sur Pulau Pangkor, île appréciée plus par les Malaisiens que par les touristes occidentaux.

Arrivée à Pangkor

A l’arrivée du ferry, nous étions plutôt amusés de voir qu’une armée de taxis jaunes et roses attendait que débarquent des voyageurs. En 20 minutes nous étions de l’autre côté de l’île, là où se trouvent plages et hôtels.

Les taxis sur l’île de Pangkor
Nous dans le taxi 🙂

1ère surprise pour nous : on s’installe dans une grande chambre bien confort avec une super salle de bain ! #petitplaisirdetourdumonde

2ème surprise pour nous : en sortant découvrir les environs on verra qu’on est tout seuls ou presque, ici visiblement les touristes occidentaux ne viennent pas ! Les plages ne sont donc pas bondées, peu de monde se baigne et tout est super tranquille, l’île semble endormie ! On se dit qu’on va être bien 🙂

La plage de Coral Bay

3ème surprise : à peine dehors on découvre les calaos, de beaux et grands oiseaux qui sont le symbole de la Malaisie ! On en verra plein d’autres par la suite (notamment car le proprio de l’hôtel Sunset View Chalet les nourrit tous les soirs vers 18h30, c’est un peu l’attraction du coin…).

Un calao

3ème surprise : elle n’en est pas vraiment une car on se doutait un peu que cela arriverait. Étant dans un pays dont la religion d’Etat est l’Islam, les femmes se promènent sur la plage et se baignent tout habillées et portent le voile. C’est donc peu dire qu’on s’est senti un peu gêné à l’idée d’être en bikini, Claire restera donc habillée elle aussi (bon OK, en short).

Malaisiens sur la plage

4ème surprise : celle-là est clairement moins agréable, en se promenant sur la plage on découvre tous les 3m de petits poissons morts, soit au bord de l’eau soit rejetés sur le sable. L’eau ne nous paraissant pas très claire, voyant au loin de gros bateaux rejetant une fumée plus que noire (seraient ce des chalutiers en pleine journée ? Ou des extracteurs de sable ?), on commence à penser qu’il doit y avoir un truc bizarre pour qu’il y ait autant de poissons morts. Et qui plus est, on retrouve comme un peu partout en Asie de nombreuses particules plastiques et pas mal de déchets sur la plage… 😣 Résultat des courses : on décidera de ne pas se baigner de tout notre séjour (un comble quand on vient à la mer et qu’il fait 30 degrés !).

Déchets sur la plage
Poissons morts sur la plage…

Mettant tout ça dans un coin de nos têtes, on profitera de notre 1ère soirée autour d’un jus de fruits servi comme un cocktail 🍹 (mais ici pas d’alcool hein !) et face à un beau coucher de soleil. Pour célébrer nos 9 mois de voyage, on était heureux !

Coucher de soleil sur Pangkor
9 mois de voyage !

Notre routine quotidienne

Les 2 jours suivant seront sensiblement les mêmes :

  • P’tit dej dans la chambre préparé par nos soins (#groskiffe) – d’ailleurs on a fait comme les Malaisiens en consommant du « Kaya », marmelade locale à base de pandanus (encore lui !!) et de noix de coco
Kaya
  • Séance natation dans la piscine sur le toit de l’hôtel
  • Lecture au soleil (nos peaux n’arrivent toujours pas à s’y faire d’ailleurs…)
  • Déjeuner
  • ‎Petite séance de travail histoire de préparer les futurs entretiens d’Arnaud, refaire son profil LinkedIn, s’inscrire à Pôle Emploi, tout ça tout ça… c’est la seule chose qui nous a retiré un peu l’idée qu’on pouvait être en vacances 😉
  • ‎Piscine
  • Lecture
  • Piscine
  • ‎Repos
  • Balade sur la plage et coucher de soleil
  • Dîner et gros dodo !
Chill dans la piscine de notre hôtel

L’île de Pangkor nous a vraiment semblé endormie car quasiment tous les restos étaient fermés ! Étonnement le samedi midi, et alors que de nombreux Malaisiens avaient débarqué pour le week end, il n’y avait RIEN d’ouvert… ! C’est là que le combo gagnant du tourdumondiste est réapparu : sandwichs au thon et noodles au menu !!

Le combo du backpacker : noodles et sandwichs au thon !

Quant au soir, on finissait toujours dans le même resto avec au minimum 1/2h d’attente puisque le personnel cuisinier s’absentait à la tombée de la nuit au moment de prière. Pour patienter, on sirotait un verre de thé glacé ou de jus de lychee 🙂

Jus de lychees

Petite parenthèse sur la faune locale : outre les calaos, on aura vu pas mal de singes à longue queue sur la plage et surtout on aura vu des poissons lune !

Voilà, notre petit séjour à Pangkor touche à sa fin ! On aurait bien sûr pu faire beaucoup plus de choses (balade en scoot sur l’île, snorkeling – voir tous les gens en gilet de sauvetage et l’état de l’eau ne nous a pas trop donné envie…) mais en cette fin de voyage on a décidé de rester au calme. Notre hôtel avec piscine était parfait pour ça !

Dernier sunset à Pangkor

On se retrouve au prochain épisode, nous mettons maintenant le cap vers le détroit de Malacca.

Infos pratiques (taux de conversion : 10 RM = 2,08 euros) :

  • Bus Tanah Rata – Ipoh : 2h de route environ, 20 RM / personne
  • Bus Ipoh – Lumut : 2h30 de route environ, 10 RM / personne
  • Ferry Lumut – Pangkor island (il faut s’arrêter au 2ème stop) : 14 RM / personne A-R, on ne le savait pas mais il faut absolument garder son ticket pour le retour !! 30 minutes de navigation
  • Taxi pour rejoindre Teluk Nipah de l’autre côté de l’île : 16 RM tarif fixe / taxi (minivan)
  • Pour loger à Pangkor : on souhaitait initialement aller à Nipah Guesthouse mais c’était complet et finalement trop cher pour nous ; on a donc logé au MNY Resort, au top ! Calme, très propre, piscine sur le toit, personnel adorable… Un vrai plaisir pour 25 euros / nuit.
  • Plages à Pangkor : Teluk Nipah et Coral Bay, à 5 minutes l’une de l’autre
  • Sur Coral Bay, plusieurs restos proposent de dîner ou boire un verre les pieds dans le sable (Daddy’s Café, Nipah Deli), les tarifs y sont un peu plus chers
  • À Teluk Nipah, on trouve plusieurs restos et stands de streetfood, mais pour nous la plupart étaient fermés !
  • Attention : il n’y a pas d’ATM sur la côte Ouest de l’île.

Commentaires

Commentaires

Une réaction au sujet de « Pangkor, l’île endormie »

Laisser nous un petit commentaire

Scroll Up