Petite semaine detox en Croatie

Petite semaine detox en Croatie

La Croatie peut être vue de différentes façons : soit pour des vacances au top où faire la fête, soit comme une pause détente où se reposer et où recharger les batteries avant de rentrer en France.

C’est plutôt sous ce 2ème angle que ma (Claire) découverte de la Croatie s’est réalisée en 2015, après un super voyage au Monténégro (voir article associé).

Manquant de temps car ayant seulement une petite semaine pour découvrir ce pays (qui est bien plus grand qu’on ne le croit !), nous nous sommes concentrés sur la côté sud : de Dubrovnik à Split en passant par les îles de Hvar et de Korcula, et par le parc national de Biokovo. Je n’ai pas pu découvrir le parc des lacs de Plitvice (un des hauts lieux touristiques de la Croatie), mais si vous en avez l’occasion : foncez y !

Petits bijoux d’architecture, les villes croates recèlent de trésors et leur visite demande chaque fois au moins une journée. Dubrovnik est vite envahi de touristes, privilégiez de visiter la ville tôt le matin, sur la pause déj ou en fin de journée. La vue depuis les hauteurs sur la ville est magnifique, puisque l’on peut apercevoir tous les toits de tuiles colorées typiques des villes méditerranéennes.

La visite des îles et parfois des presqu’îles (comme celle de Peljesac, très belle – et où l’on trouve des vignes qui descendent à pic dans la mer) mérite de prendre également son temps. Les contrastes de couleurs sont saisissants, notamment après un orage où la lumière sublime absolument tout.

Le parc de Biokovo quant à lui a été l’une des surprises de ce court voyage, puisqu’on y est allé un peu par hasard. Grand parc national, il faut en payer l’entrée mais cela en vaut vraiment le coût (!). Avec une route à sens unique jusqu’au sommet Sveti Jure qui culmine à 1762 m,  on traverse des paysages très différents avec un climat qui peut très vite changer – pour l’anecdote une fois en haut nous étions dans une purée de pois complète ! Ayez parmi vous un bon chauffeur qui n’aura pas peur du vide ou de devoir faire une manœuvre un peu délicate 🙂 

Enfin, un petit conseil si vous voulez découvrir tranquillement la Croatie : évitez les hordes de touristes en plein été (d’autant plus qu’il fait trop chaud !), privilégiez un petit voyage en dehors de la haute saison…

A mon père, Didier, avec qui j’ai passé en ce printemps 2015 cette semaine de vacances qui restera la dernière que nous ayons pu avoir ensemble.

Commentaires

Commentaires

Laisser nous un petit commentaire

Scroll Up