Railey Beach, la plus belle plage de Thaïlande

Railey Beach, la plus belle plage de Thaïlande

Avec un titre pareil, on a intérêt à envoyer du lourd niveau photos 😉

Après nos 4 jours de détente à Ko Lanta et juste avant de rejoindre la Malaisie (pays qui n’était pas au programme de notre tour du monde initialement), nous avons posé nos sacs pour 2 nuits à Krabi Town, capitale de la province du même nom.

Krabi Town n’a pas un intérêt fou en soi mais puisque la ville a été mise de côté au profit des stations balnéaires environnantes, son calme n’était pas désagréable ! Une petite promenade le lond de la rivière permet d’avoir une première vue sur les pics karstiques au loin et sur la mangrove plus près. Ah ces fameux pics karstiques, ils sont de retour !!! Ca faisait longtemps depuis ceux du Laos 🙂 Sauf qu’ici on les trouve surtout dans la mer (d’Andaman) ce qui est d’autant plus impressionnant. Mais attendez de lire la suite pour voir… #teasing

Juste à côté de Krabi Town

Krabi Town donc, rien à dire de spécial à part de jolies lumières au coucher de soleil sur la rivière, un marché local où on se sera régalé de mango sticky rice, des feux de signalisation assez surprenants avec leurs sculptures de singes, des lampadaires recouverts de sculptures d’éléphants, notre hostel sympathique quoiqu’il faisait très chaud et très humide dans la chambre, et un petit stand de street food qu’on a vite adopté pour ses bonnes soupes au canard.

Sunset à Krabi Town

Ah et n’oublions pas : Krabi Town c’est aussi une odeur d’égoût insupportable à tous les coins de rue et quelque soit l’heure de la journée… ! Ca on s’en serait bien passé.

A nous Railey Beach et ses pains de sucre !

#MinuteGéographie : Railey Beach est LA plage la plus connue de Thaïlande, souvent représentée sur les cartes postales ! Il faut savoir qu’on ne peut y accéder qu’en bateau, aucune route ne fait en effet la liaison. Les plages voisines sont dans le même cas, et toutes sont entourées de pains de sucre alias les fameux pics karstiques (= roches calcaire) qui font tant rêver les voyageurs…

Après nous être renseignés la veille sur les moyens de transport pour rejoindre Railey, nous avons finalement décidé de partir à 7h30 en songthew (sorte de minibus local) pour Ao Nang puis de prendre un bateau comme ça nous pouvions arriver plus tôt sur les lieux. Les bateaux depuis Krabi (notre plan initial) ne partent qu’avec 8 à 10 passagers minimum, et il y a beaucoup moins de touristes à Krabi qu’à Ao Nang où les bateaux partent en continu.
Par ailleurs la route vers Ao Nang est assez sympa (avec encore de gros pics karstiques !) et le front de mer de la ville également.

Rapidement embarqués dans un longtail boat, ces bateaux traditionnels thaïlandais, nous arrivons une dizaine de minutes plus tard sur la plage de Railey West. Et là c’est avec bonheur que nous découvrons une grande plage, eau cristalline, entourée de grosses roches et de palmiers et avec assez peu de monde. La température à 9h est aussi très agréable pour se poser à la plage. Ni une ni deux nous posons nos affaires et allons nous baigner dans une eau à la température parfaite et sans sensation de piqure 🙂

Vue sur les pics karstiques depuis le bateau
Plage de Railey West
Railey West le matin

Après en avoir un peu profité, nous décidons de parcourir la presqu’île avant qu’il n’y ait trop de monde (les bateaux commencent à arriver en masse, photo pour preuve à l’appui ci-dessous).

L’envers du décor, et il est à peine 10h du matin !

Nous traversons la presqu’île pour nous rendre à Railey East. On regarde au passage les prix assez démesurés des restaurants et on se dit qu’on attendra le quatre heure pour grignoter un truc #radins. Railey East est dans un style totalement différent, il s’agit plus de mangrove qu’une réelle plage de sable fin, il n’est donc pas vraiment possible de s’y baigner.

Vue sur Railey East

On quitte donc Railey East pour nous rendre au premier point de vue qu’on nous avait conseillé. Pour s’y rendre il suffit de suivre les panneaux, faire un peu d’escalade et marcher quelques minutes. C’est finalement bien plus simple que ce que l’on pensait et la vue vaut vraiment le coup d’oeil ! Toute la baie est devant nous !

Vue sur Railey 

On apercevra quelques singes perchés dans la jungle mais pas de vol de bouteille d’eau à déclarer 🙂 (il y a tout de même de nombreux panneaux informant de la présence des singes et l’interdiction de les nourrir).

Apparemment on trouve aussi ces petits singes tout mignons à Railey mais on ne les a pas vus !

Au passage, le chemin vers le Lagoon était barré par des cordes, des personnes nous ont dit que l’accès était très compliqué car une échelle avait été enlevée, on a donc passé notre chemin… (bon on avoue aussi qu’on avait un peu la flemme !)

Nous avons poursuivi notre visite de la presqu’île avec la plage de Phranang (considérée par beaucoup comme encore plus belle que Railey Beach). Le chemin qui y mène est assez impressionnant avec falaises rocheuses qui nous surplombent et nous donnent un peu d’ombre. Arrivés sur la plage on s’aperçoit que les touristes ont bel et bien débarqué ! De nombreuses personnes sont sur la plage et se font dorer la pilule (plutôt rouge que dorée la pilule). On passera rapidement devant une petite grotte remplie de phallus en bois, pourquoi pas.

#FunFact : la légende raconte que les pêcheurs viennent ici prier la princesse de la grotte de Phranang ; si suite à cette visite la femme de l’un d’eux tombe enceinte, on y dépose alors un phallus sculpté. Pas mal non ?!

Une des grottes remplie de phallus
2ème grotte remplie de phallus…

On marchera tout le long de la plage et si celle-ci est vraiment magnifique notamment de par la grande falaise rocheuse qui la borde et les pics karstiques qui jaillissent de l’eau, on regrette un peu les flotteurs délimitant la zone de baignade (le reste de la plage servant aux bateaux) qui donne un petit côté piscine municipale. Enfin on reste quand-même dans une piscine municipale de rêve 🙂 Pas fan du glandage sur la plage, on se baigne rapidement avant de poursuivre notre découverte de l’île.

On aime ce dégradé de bleu 🙂
Un petit bain à 26 degrés…
En bref, on s’est baigné face à cette beauté !

De retour à Railey East, nous essayons d’aller voir ce qu’il y a à l’opposé du chemin qui mène à Phranang mais à part une succession de bar il n’y a pas grand intérêt. Nous retournons donc à Railey West dont le paysage a bien changé depuis notre arrivée, plus de monde évidemment mais aussi une lumière complètement différente et la mer qui a bien baissé !

Plage de Railey West

On se met alors en quête d’un nouveau point de vue indiqué sur les cartes et après avoir un peu galéré à savoir si on était dans la bonne direction ou pas, nous parvenons finalement à avoir une belle vue de la plage (et aucun singe maliceux rencontré, victoire !). Nous admirons surtout les quelques personnes qui pratiquent l’escalade sur les immenses falaises qui surplombent la plage. Certaines sont vraiment hautes !

Vue sur la baie de Railey
Un valeureux grimpeur

Pour conclure cette belle journée, nous redescendons vers la plage de Railey West, allons jeter un rapide coup d’oeil à la plage de Tonsai (qu’on voyait de là-haut), et faisons un dernier bain avant de reprendre le bateau pour Ao Nang. On a en effet décidé de repartir avant le dernier bateau partant pour Krabi à 17h, tout simplement parce qu’on avait vraiment beaucoup trop chaud ! 38°C même dans l’eau en plein cagnard, c’est pas évident…

Plage de Ao Nang à marée basse

Cette journée nous aura vraiment plu, en particulier la matinée. La plage de Railey est vraiment magnifique, et malgré les nombreux touristes et le bruit des bateaux qui circulent sans arrêt toute la journée, elle reste très agréable. C’était aussi amusant de voir certaines cultures se cotoyer, les asiatiques se baignant parfois tout habillé(e)s à côté des Européennes en string !

Après une petite pause goûter à Ao Nang, nous retournons facilement à Krabi où nous passerons une dernière nuit avant de rejoindre la Malaisie !

Une petite dernière pour conclure…

Infos pratiques (40 Bahts = 1 euro) :

  • Van Ko Lanta – Krabi Town : environ 2h30 de trajet (le temps de faire tous les transferts), 300 Bahts / personne
  • Hôtel JP Mansion à Krabi Town : 360 Bahts / nuit pour une chambre double avec sdb privative, sans petit déj
  • Pour manger à Krabi : le marché local propose des plats à bas prix, les stands de street food également (environ 50 Bahts) ; le mango sticky rice est vendu 50 Bahts
  • Pour rejoindre Raley Beach : prendre le bateau depuis Krabi Town, environ 40 minutes de trajet, 150 Bahts / personne ; les bateaux se prennent à l’embarcadère près du marché de nuit, avec minimum 8 à 10 passagers ; 1er bateau vers 9h, dernier bateau de Railey à 17h. L’alternative est de prendre un songthew blanc (le point de départ est noté sur Maps.me puis le songthew passe par différents endroits dans Krabi Town pour prendre des passagers), départ toutes les 20 minutes voire +, 50 Bahts / personne pour 20 minutes de trajet ; ensuite il suffit de prendre un longtail boat à Ao Nang pour 10 minutes de navigation, 100 Bahts / personne
  • Sur Railey Beach, tous les points de vue etc sont gratuits ; en revanche les restos sont chers ce qui est normal vu que la plage est éloignée de tout !

Commentaires

Commentaires

Une réaction au sujet de « Railey Beach, la plus belle plage de Thaïlande »

Laisser nous un petit commentaire

Scroll Up