Salkantay trek et Machu Picchu !

Salkantay trek et Machu Picchu !

Après nos quelques jours à Cusco et dans la vallée sacrée, c’est parti pour un trek de 5 jours qu’on avait réservé en juin et qui nous permettra d’atteindre le Machu Picchu : le trek du Salkantay !

Jour 1

Le réveil donne le ton des réveils qui suivront : 4h du mat et en route pour de nouvelles aventures. Un chauffeur etait là à 4h30 pour nous emmener place San Francisco à Cusco, où un bus nous attendait pour rejoindre Mollaypata, escale destinée au petit dej (pour ceux qui en ont pris un – non compris dans le prix du trek pour info) avant d’entamer le 1er jour de rando. A cette occasion, nous avons rencontré Florian et Amélie, 2 Nantais qu’on a retrouvés plus tard dans le trek puis à Lima. Après cette pause, encore un peu de bus et c’est parti pour un peu de montée (à pied, cela va s’en dire).

Notre groupe était super diversifié : Belges, Allemands, Canadiens, Anglais, Suisses, 1 Chilienne (complètment barrée et hyper gentille qui nous a fait bien rire à manger des gousses d’ail en plein milieu de la matinée – ce sont des antibiotiques naturelles !).

Après un peu de marche sous la pluie avec une première partie pas trop difficile, nous voilà arrivés au 1er camp au milieu des montagnes. L’après-midi nous a permis de voir le lac Humantay, aux eaux bleu turquoise, qui se trouve sous des glaciers et caché derrière une colline au dénivelé assez élevé. Pas mal comme première vue !

La nuit quasi venue, voici le temps de ce qu’on appelait ici l’happy hour… au thé et au pop corn (n’oublions pas que le Pérou est le pays du maïs, et oui) ! Et 1h plus tard, c’était « déjà » le dîner, suivi d’une partie de cartes et à 20h, au lit !

Jour 2

Après une nuit glaciale (-5°C…) et un réveil à 5h, nous voilà partis pour la plus longue journée de marche : 10h de rando prévues ce jour-là avec une montée jusqu’au col du Salkantay à 4600m d’altitude. Au programme, grand ciel bleu et sommets des montagnes Humantay et Salkantay enneigés !
C’était un peu l’autoroute pour monter (beaucoup de groupes autour de nous) mais l’arrivée au col était assez spectaculaire, avec l’occasion de marcher dans de la neige fraîche 🙂

La redescente dans sa première partie était très chouette, petit moment de plaisir pour Arnaud qui a adoré marcher au bord de l’eau !

La redescente dans sa seconde partie (quasiment 900m de dénivelé négatif) était par contre pas franchement agréable, le chemin était en plein soleil, avec plein de cailloux et avec des paysages moins surprenants.

Enfin, au bout de ces 20 km de marche, on était bien crevé et la nuit sous la tente s’est bien passée 🙂

Jour 3

Ce jour là, c’était « easy peacy » comme disait notre guide : seulement 16 km mais avec peu de montée, et seulement le matin. On a longé un rio qui rejoint plus bas le Rio Urubamba, en observant près du chemin des plantations de bananes, de grenadillas (les fameux fruits des Andes qu’on adore et qui ressemblent aux fruits de la passion !) et d’avocats (bien plus gros que ceux qu’on trouve en France d’ailleurs).

Après la pause dej, direction Santa Teresa en minibus, notre camp pour la nuit. Ambiance survoltée dans le bus à base de musique comme David Guetta, Coldplay ou Oasis !

Une fois arrivés, nous avons repris le bus pour une petite excursion dans des sources chaudes au pied des montagnes (les bains étaient d’une température comprise entre 30 et 38°C). Sympa pour se détendre et prendre une douche après 3 jours sans se laver ! Par contre, ce qu’on avait pas prévu et qui est arrivé, cest qu’en l’espace de 10 minutes à peine sorti de l’eau, on s’est fait dévorer par les moustiques !! On a pas compté nos piqûres mais cela avoisinait la centaine et c’était franchement pas beau à voir… Et c’était surtout insupportable au niveau des chevilles dans les chaussures de rando !

Le soir, ambiance là encore survoltée au camping avec un feu de camp plutôt sympa et qui s’est transformé en soirée assez improbable où une bonne partie de notre groupe s’est retrouvée bien alcoolisée 🙂

Jour 4

C’est probablement le jour qu’on a le moins aimé car la marche était longue et fastidieuse en 1er lieu sur la route (piste de sable) puis au bord des rails pour rejoindre Aguas Calientes, encore appelé Machu Picchu pueblo. En plein cagnard c’était un peu dur !

Après cette journée assez éprouvante, dodo à 21h dans un vrai hotel avec sain de bain privative et douche bien chaude :). Il faudra se lever aux aurores le lendemain pour rejoindre le Machu Picchu.

Jour 5 (dernier jour)

Nous y voilà enfin ! Ça faisait longtemps qu’on l’attendait, ce jour où on allait voir l’une des 7 nouvelles merveilles du monde. Et pour ça, ça ne rigolait pas : réveil à 3h, départ à 3h30 pour être les premiers dans la foule et passer la 1ère entrée du parc à 5h du matin. En effet, il y a vite eu une longue queue derrière nous !

Une fois la 1ère entrée passée, c’est parti pour 45 minutes de montée assez hard à base de plus de 1000 marches inca et à la lueur de la lampe torche ! (Temps prévu par les guides pour monter : 1h) Et nous voilà de nouveau parmi les premiers dans la queue à la 2ème entrée du Machu Picchu, pour finalement… ne rien voir une fois dedans ! Car ce matin-là, il y avait un brouillard épais comme une purée de pois… autant dire que tout notre groupe était un peu blasé.

Après une visite relativement courte du site, en comprenant à quel point les Incas étaient brillants, nous voilà désormais libre de visiter le lieu à notre guise. Nous avions réservé l’ascension de la Montana (et non du Wayna Picchu)… nous voilà repartis pour un bon millier de marches avec des pentes parfois bien raides… Et au final près de 700m de dénivelé gravis en 1h ! (Temps prévu par les guides : 1h30) On avait pas pensé que ce serait si dur… sûrement l’accumulation de la fatigue des jours précédents y a joué un peu aussi. Mais là, belle surprise que de voir les nuages se lever et d’avoir une vue panoramique sur le Machu Picchu et ses environs ! On s’était réservé pour l’occasion un bon morceau de chocolat qui nous a fait bien plaisir #bienkiffant !

Une fois redescendu, on a pu bien profiter du lieu pour déambuler dans les ruines et prendre plein de photos en essayant d’éviter les hordes de touristes présents. Là, on doit avouer que le spectacle était assez magique !

La descente du chemin inca a été un peu rude, on a fini par se faire des sandwiches à l’avocat au marché puis à traîner dans un resto en buvant un litre de jus de banane… Et ça y est, fin du trek et retour à Cusco par le train (luxueux, assez improbable) et le bus. Quelle épopée ! 😉

En bref, ce qu’il faut retenir de ces quelques jours, c’est que :

  • Ça nous a fait du bien de rencontrer plein de gens notamment de pays différents, on avait une super ambiance dans notre groupe !
  • On a eu bien froid sous la tente les premières nuits, et les couvertures de survie c’est super efficace pour se réchauffer 🙂
  • Le trek du Salkantay devient de plus en plus touristique, bientôt il y aura peut être vraiment trop de monde pour profiter pleinement des paysages… un peu dommage !
  • Les agences se font plaisir, elles pratiquent toutes des prix différents pour la même prestation, un peu dérangeant tout de même quand on s’aperçoit qu’on a payé plus cher que ses compagnons de route…
  • Comme en Bolivie, les Péruviens incitent trop les touristes à donner des tips, on a vraiment l’impression d’être des vaches à lait !
  • La Montana au Machu Picchu est à prendre au sérieux, c’est vraiment pas évident !
  • Pour les moustiques, prévoir absolument du repellant mais aussi une crème efficace pour réparer les plaies qui surviennent après…
  • Et surtout : les paysages en haute montagne étaient magnifiques !!

En bref bis, on a passé 5 jours assez canon !

Infos pratiques :

  • Salkantay trek : entre 250 et 300 US dollars selon les agences avec le retour en train (le trajet coûte environ 75 US dollars / personne pour faire Aguas Calientes – Ollantaytambo) – on conseille de réserver plutôt sur place, nous avions réservé de notre côté par Arnaud Lagalec qui est recommandé dans le Routard mais nous nous sommes aperçus qu’il pratiquait des prix plus élevés. Pour la Montana ou le Wayna Picchu, il faut cependant réserver à l’avance en haute saison !
  • Taxe a l’entrée du trek : 10 soles / personne
  • Hot springs à Santa Teresa : 15 soles pour le transport + 10 soles l’entrée / personne
  • Montana au Machu Picchu : 30 US dollars / personne
  • Prévoir des pastilles et de l’argent pour acheter de l’eau durant le trek plus quelques snacks

Commentaires

Commentaires

3 réactions au sujet de « Salkantay trek et Machu Picchu ! »

Laisser nous un petit commentaire

Scroll Up