Séquence trekking à El Chalten

Séquence trekking à El Chalten

Après notre excursion au Perito Moreno (voir article associé) et après avoir décidé de ne pas nous rendre au parc Torres del Paine (si vous voulez savoir pourquoi, cf là encore notre article précédent), nous remontons un peu au nord dans le village El Chalten, surnommé la capitale du trekking en Argentine. Au programme : rando rando rando !

Si vous voulez sans plus tarder voir à quoi ressemblait notre trek, voici une petite vidéo sur une magnifique musique d’Ibrahim Maalouf !

Retrouvailles

Juste avant de quitter El Calafate nous avons eu des news de notre couple de tourdumondistes favoris, Pauline et Ludo. Ils étaient déjà à El Chalten dans une situation quelque peu compliquée puisqu’ils n’avaient pas de cash ! Il faut dire qu’à El Chalten il n’y a qu’un seul distributeur, qui ne marche qu’avec les cartes sans puce (on ne sait pas ce que c’est)… Avis donc aux intéressés : mieux vaut renflouer vos caisses avant d’arriver ! Comme on est sympa, on leur a donc amené des liasses de billets (rien que ça) en échange de quoi ils ont accepté de nous supporter une fois arrivés 🙂

Après 3h de route sous la pluie, nous sommes arrivés à notre hébergement ! Natalia, la proprio, s’était plantée dans ses réservations, nous nous sommes retrouvés tous les 4 à avoir réservé la même roulotte, ce à quoi elle nous dit : « vous pouvez la prendre puisque je vous l’ai réservée, mais vous devez virer vos potes ! ». Mais oui bien sûr… Du coup on s’est retrouvé dans une de ses cabanes un peu plus chères, à passer toute l’après midi au chaud puisqu’il n’arrêtait pas de pleuvoir… sympa les randos en perspective !

Après avoir fait un tour en ville, vu la météo à l’office du parc national (pour une fois on doit dire qu’ici tout est très bien fait !), nous avons décidé tous les 4 de partir en trek les 3 jours suivants : en avant marche, direction le supermarché pour faire nos provisions ! L’hôtesse de caisse nous aura bien détestés à force de lui demander le prix de TOUS les produits – ça lui apprendra à ne mettre aucune étiquette en rayon. Après un super dîner tous les 4, dans la joie et la bonne humeur autour d’une bonne bouteille de vin, tout le monde au lit pour partir en forme le lendemain !

Trek c’est parti : Fitz Roy et Laguna Torre nous voilà !

Bonne nouvelle ce matin là, il fait beau ! Là pluie s’est arrêtée, ce qui nous rassure pour la journée qui arrive. Le chemin pour rejoindre le Fitz Roy nous fait passer par différentes forêts, près de la Laguna Capri, puis par des chemins bien boueux, des petits ponts et une sorte de grande plaine désertique. Surprise du jour qui a emerveillé Arnaud : on a vu des pics verts tapotés dans les troncs d’arbre ! Quant aux montagnes au loin elles sont impressionnantes mais les nuages sont déjà de plus en plus nombreux !

Une fois notre tente posée au camping Poincenot (gratuit comme tout ici !), nous faisons une super pause sandwich thon mayo avant d’entamer le km de montée permettant d’atteindre la Laguna de Los Tres devant le Fitz Roy (à savoir qu’en hiver elle est glacée). Ça monte dur surtout avec nos gros sacs sur le dos, mais surtout ça glisse à cause de la neige et de la pluie qu’il y a eu ces derniers jours ! Une fois là haut on est juste trop content, même avec les nuages le panorama est magnifique et on s’amuse comme des gosses dans la neige ! Un peu plus loin on peut voir la Laguna Sucia, couleur bleu turquoise, où on sera tous seuls comme des rois.

Après avoir passé plus d’une heure en haut, nous voilà sur la descente pour rentrer vite au camping car il commence à faire bien froid. On mangera vite fait des pâtes avant de filer sous la tente… pour entendre toute la nuit durant des grosses rafales de vent et de la pluie ! On a eu peur qu’un arbre nous tombe dessus mais finalement on s’est réveillé sain et sauf 🙂 avec néanmoins la mauvaise surprise de voir nos tentes complètement trempées… c’était donc parti pour une session chauffage rangement de nos équipements dans un froid glacial, un peu rude le réveil !

Devant le Fitz Roy !
Laguna Sucia

Bref, nous voilà de nouveau sur le chemin – que dis-je, dans la boue – pour cette 2ème journée de trek. Et là il se met à neiger ! Pas grave, on va quand même voir le glacier Piedras Blancas qui sera impressionnant même de loin. Puis demi tour, direction le camping Agostini en passant devant les lagunes Madre et Hija. On en profitera pour faire ici une pause dej à base de purée / knacki, un vrai délice au milieu de nulle part.

La dernière partie de la rando en ce 2ème jour nous emmène au camping Agostini, bon spot au bord de la rivière où il fait beau en cette fin de journée ! On décide alors d’aller voir la Laguna Torre, devant le cerro Torre, c’est juste magnifique ! Comme il faisait super beau, on s’est posé tous les 4 au mirador Maestri pour admirer le soleil descendre sur les montagnes ; on était vraiment tout seuls, #bienkiffant. (On a pas regretté d’ailleurs d’y avoir été ce soir-là car c’était complètement dans le nuage le lendemain)

Laguna Torre

Après un dîner encore à base de purée et de sandwichs thon mayo, nous voilà au lit à 20h et la nuit a été bien fraîche mais calme ! Le lendemain, on est simplement rentré à El Chalten en faisant les 9 km en 2h et demi environ.

Repos et apéro à El Chalten

Fin de la rando, place à l’apéro ! Il faut avouer que ce n’était pas de tout repos et qu’on avait envie de se poser un peu. Pauline et Ludo étant définitivement des gens trop cool, on a décidé de rester ensemble jusqu’à notre départ 2 jours après. Et là c’est simple, on a rien foutu ! Glande totale, un truc qu’on avait pas fait quasiment depuis notre départ, ça fait tellement de bien !!

Enfin tout de même, on s’est un tout petit peu activé, au programme : jeux de carte, session visionnage de vidéos débiles sur youtube, repas et picole ! On a descendu pas mal de bouteilles de vin et on a bien mangé ! À noter que les bières du coin n’étaient franchement pas terribles, on était mieux à l’hostel autour d’une bonne bouteille de rouge avec des cacahuètes 🙂

Après ces quelques jours à El Chalten nous voilà de nouveau sur la route : encore 30h de trajet en perspective pour rejoindre Los Antiguos et revenir au Chili pour remonter la carretera australe…

En conclusion : on pourra dire que ce trek aura été le plus beau de tous ceux qu’on a faits jusqu’ici, décidément on est tombé amoureux de la Patagonie. Par ailleurs, on est super content de l’avoir fait à 4 car mine de rien ça donne du courage et ça remotive les troupes d’être en petit groupe surtout quand il fait super froid et qu’il se met à neiger. Faut dire aussi qu’on était clairement pas assez équipé… Mais surtout on tient à dire qu’on a passé 5 jours géniaux avec Pauline et Ludo, qui nous ressemblent beaucoup dans le genre tarés en couple et avec qui on a passé des heures et des heures à rigoler ! On espère qu’on les retrouvera en Asie pour de nouvelles aventures 😉

Infos pratiques (taux de conversion 10 pesos argentins = 0,49 euro) :

  • Bus El Calafate – El Chalten : 3h30 de trajet environ, 450 pesos avec Chalten Travel (800 pesos AR si on paye en cash, ce qu’on a fait)
  • Cabane chez Complejo Como Vaca : 650 pesos à 2, 900 à 4 (sans petit dej)
  • Hostel Condor de los Andes : 200 pesos / personne en dortoir de 4 (avec petit dej)
  • Parc national autour du Fitz Roy : gratuit !
  • Campings Poincenot et Agostini : gratuit !
  • Rando El Chalten – laguna de los tres : 10 km
  • Rando camping Poincenot – glaciar Piedras Blancas : 2 km
  • Rando camping Poincenot – laguna Torre : 11 km
  • Rando laguna Torre – El Chalten : 9 km

Commentaires

Commentaires

4 réactions au sujet de « Séquence trekking à El Chalten »

Laisser nous un petit commentaire

Scroll Up