Tea time aux Cameron Highlands

Tea time aux Cameron Highlands

A nous les montagnes malaisiennes ! Après 5h de bus depuis George Town, nous voilà en effet débarqués aux Cameron Highlands à 1 600m d’altitude.

#MinuteCulture : découverte en 1881 par William Cameron, la province des Cameron Highlands se développe après 1925 à l’instar du gouvernement comme station « de repos » : maisons, parcs et terrasses agricoles sont aménagés. Le climat dans les hauteurs étant assez humide et surtout plus frais, il est idéal pour cultiver le thé, les fruits et les légumes. C’est ainsi que les Cameron Highlands sont devenus non seulement une immense ferme à ciel ouvert pour la Malaisie (quoique beaucoup de plantations sont sous serre…), mais aussi une station d’altitude propice à la détente qui accueille touristes et Malaisiens le week-end et en période de vacances !

Arrivée à Tanah Rata

Ayant choisi de loger à Tanah Rata (davantage tourné vers le tourisme occidental) et non à Brinchang (où s’enchaînent les constructions dédiées aux touristes chinois), nous sommes arrivés aux Cameron Highlands avec la sensation très bizarre de nous dire : « On est où là ?! ». La région est tellement différente du reste de la Malaisie qu’on a l’impression d’avoir traversé la frontière vers un autre pays ! Voyant des sapins, de la brume, des constructions ressemblant presque à des chalets de montagne et en même temps débarquant dans un gros bourg bien développé, on était d’abord plutôt surpris !

Coucher de soleil au-dessus de Tanah Rata

A peine arrivés dans notre guesthouse, Arnaud fait une glissade mémorable manquant de se casser la gueule, juste avant de voir un panneau indiquant en gros « Be careful, slippery floor » ! Résultat des courses : on fera notre check in morts de rire devant un petit Malaisien adorable qui n’arrivera pas à nous calmer 🙂

Tout juste remis de nos émotions, nous partons manger dans un boui boui du coin et on en profite pour goûter une des spécialités locales : un jus de fraises ! Ben oui on vous l’a dit, aux Cameron Highlands on cultive ! Et notamment : des fraises 🍓🍓🍓

On filera ensuite se coucher et là c’est une première depuis 3 mois : avec à peine 15 degrés au thermomètre la nuit, ON A FROID !! Après tout c’est peut-être une mise en bouche de ce qui nous attend à notre retour en France. 🙈

Découverte des plantations de thé

Après une bonne nuit, enfin non plutôt mauvaise, enfin médiocre quoi, aujourd’hui est un grand jour : en ce 28 mars 2018 c’est l’anniversaire d’Arnaud ! Du coup on met les petits plats dans les grands, on se craque dès le matin et on fait péter les biffetons (à savoir qu’on paye 3 euros à peine en tout !) : Arnaud s’offre le petit déj intitulé « Twin pines special » à base de saucisses, oeufs brouillés et de gros haricots servis en sauce ! Son gros kiffe, ses maugettes version british !

Petit déj d’anniversaire en tour du monde

Parenthèse culinaire refermée, nous nous mettons en quête d’aller voir une plantation de thé vu que c’est surtout pour ça qu’on est venu ici ! Comme le gentil petit monsieur de l’accueil nous a déconseillé le trail n°6 (soi disant mal indiqué et où il est facile de se perdre – ce serait quand même con à 2 semaines du retour hein), on fait les voyageurs sages et on prend la route goudronnée sur près de 4 km avec de nombreux virages rendant le stop difficilement praticable. Certes la route n’est pas des plus agréables avec le trafic, mais c’est surtout un chien qui, ayant décidé de nous suivre depuis le village, viendra perturber notre tranquillité : mi idiot mi suicidaire il passera près d’une heure à marcher au milieu de la route en évitant de justesse les camions et les voitures dans les deux sens, alors qu’Arnaud s’arrache les cheveux de peur qu’on soit responsable d’un accident !!

On réussira heureusement à semer ce chien perturbateur une fois arrivés à bon port. En effet nous voilà arrivés à la Bharat Tea Plantation face aux champs de thé ! Ce n’est pas aussi grand que les plantations vues en Inde mais c’est suffisant pour nous dépayser avec ces grandes tâches de vert éclatant et toutes les formes ondulantes que font les collines recouvertes de plants de thé. Seul petit hic : une ligne à haute tension qui traverse tout le domaine (on en avait entendu parler sur un blog donc ça aide à faire passer la pilule), fallait donc plutôt bien cadrer ses photos pour ne pas avoir un pylône super moche en plein milieu du cliché !

Vue sur les plantations de thé
Cameron Highlands
Vert et ondulé !

Après avoir goûté 2 tasses de thé nous décidons de descendre dans les plantations, rejoindre le petit village d’Orang Asli puis de marcher le long des trails n°6 et 10 afin de rentrer à Tanah Rata. On sera quasiment seuls tout le long de cette balade !

Fallait bien le goûter, ce thé
C’est parti pour un petit trek !
Cameron Highlands

Non mécontents de nous promener au milieu de cette verdure, on est vite menacé par de gros nuages annonçant de la pluie. Mais bon vu qu’on a les ponchos et nos chaussures de rando ça devrait être easy qu’on se dit ! Surtout que le trail n°6 passe en fait pour la moitié du chemin par une petite route (qui grimpe certes) au milieu des plantations de haricots, salades, poireaux… On croisera pas grand monde à part peut-être quelques réserves de pesticides…

Toujours dans les plantations…
Le village de Orang Asli

Mais à peine arrivés sur la 2ème partie du trail n°6 qui là pour le coup n’est pas vraiment entretenuet nous de se dire : « t’es sûr que c’est là le chemin ? » ou encore « attention où tu mets les mains, y a de gros mille-pattes ! » – la pluie se met à tomber. Du coup on se retrouve vite trempés, à moitié en train de faire de l’escalade ou à éviter les ronces sur le chemin. Joli programme !

Sur le trail n°6
Le chemin nous fait passer à côté de ces superbes bananiers…
On s’éclate !

Arrivés en haut dans le brouillard complet, on aura donc aucune vue sur la vallée ! Tanpis, on se console avec l’arrivée dans la super belle forêt de mousse du trail n°10 (tellement de nature à observer encore là dedans, c’est génial !) qu’on en oublie vite qu’on a presque froid.

Dans la forêt, sur le trail n°10

Parfois le chemin nous fait faire quelques acrobaties…

Une jambe après l’autre !

Et puis surtout il ne faut pas être trop épais…

Une partie du trail n°10

Arnaud ne manquera pas de se cacher derrière des arbres à plusieurs reprises pour me faire de bonnes grosses blagues flippantes… On a capté la scène mais il faudra attendre notre petit montage vidéo de Malaisie pour voir ça ! #teasing

Au final, c’était trop cool !!

Une fois le trail terminé nous débarquerons dans un jardin (privé) super joli avec des fleurs bizarres, avant de revenir à Tanah Rata pile poil pour déjeuner (notre projet picnic est tombé à l’eau évidemment !) : encore un petit plaisir en bouche avec un délicieux repas indien pour 3 fois rien !

Notre déj indien délicieux à Tanah Rata

Balade agricole

On décide ensuite de se balader un peu au sud de la ville, histoire d’aller voir les Robinson’s falls.

Arnaud face aux Robinson’s falls

Par hasard on passera devant le Mardi Agrotechnology Park et c’est là qu’on passera une bonne partie de l’après midi, au milieu des plants de tomates, des choux, des fraises, des fleurs et des salades. On a eu l’impression de faire notre sortie chez Truffaut où à Jardiland !!

Plants de fraises
Mardi Agrotechnology Park
Mardi Agrotechnology Park (on pourrait se croire en Europe !)

De retour dans notre guesthouse on fera bien sûr attention à ne pas glisser 😅 et on finira la journée tranquillou à travailler et à boire du thé.

Aperçu de notre hostel à Tanah Rata

Après un petit dîner viendra le moment fatidique de souffler les bougies : prenez une allumette et ça fera l’affaire ! Pour ses 29 ans, Arnaud aura eu droit à un pandanus birthday cake, rien que pour le nom on était obligé !! (Et non, comme ont pu le croire certains : il ne s’agit pas d’anus de panda !)

29 ans et encore toutes ses dents 🙂

En vrai, le pandanus ça ressemble à ça :

Fruits de pandanus

Voilà comment se termine ce nouvel épisode de nos aventures vagabondes. Après cette pause fraîcheur nous retournons à la mer pour 2 jours sur l’île de Pangkor !

On quitte les sapins pour le sable fin

Infos pratiques (taux de conversion : 10 RM = 2,08 euros) :

  • Bus George Town – Tanah Rata (Cameron Highlands) : environ 5h de trajet, 20 RM / personne avec la compagnie Unititi Express. Nous avions acheté nos billets en ligne sur le site Busonlineticket, bien pratique !
  • Guesthouse Twin Pines à Tanah Rata : 75 RM la chambre double avec sdb ; entre 3,50 et 7,50 RM le petit déj. L’hostel est assez vieillot et humide mais le jardin est super agreable et le personnel adorable !
  • Pour manger à Tanah Rata : on trouve des restos et des boui boui locaux dans la rue principale ; comptez entre 6 et 15 RM / personne pour un plat et boisson
  • Plantations de thé : nous avons choisi la Barah Tea Plantation car accessible à pied ; il y a aussi la Boh Tea Plantation plus loin, à faire en visite groupée ou en y allant en taxi ; l’entrée coûte 2 RM / personne
  • Pour randonner : il y a plein de trails autour de Tanah Rata et Brinchang ; les hôtels ont la carte des chemins et Maps.me donne toutes les indications
Carte des trails aux Cameron Highlands
  • Mardi Agrotechnology Park : 5 RM / personne, ouvert de 8h30 à 17h tous les jours sauf le vendredi

Commentaires

Commentaires

Une réaction au sujet de « Tea time aux Cameron Highlands »

Laisser nous un petit commentaire

Scroll Up