Bilan de nos 3 semaines au Vietnam

Bilan de nos 3 semaines au Vietnam

Le Vietnam était l’une de nos grosses attentes durant notre tour du monde, entre une gastronomie qui nous avait déjà conquis avant le départ et de nombreux retours positifs de la part d’autres voyageurs ou de nos amis, nous avions placé la barre très haute sur ce pays, sans doute un peu trop. Globalement, nous avons apprécié notre séjour surtout d’un point de vue culinaire, mais ce pays n’a pas été un coup de coeur pour nous et ce pour plusieurs raisons que nous détaillerons ci-dessous.

Marché au Vietnam

Notre itinéraire

Nous avions prévu initialement de rester 1 mois au Vietnam pour traverser le pays du nord au sud avant de rejoindre le Cambodge et après nos 3 semaines magiques à Sulawesi. Suite à quelques déconvenues dans le nord, parce qu’il ne faisait pas beau et pour des raisons d’opportunité (= prix des billets d’avion pas chers), nous avons finalement quitté le Vietnam pour passer une super semaine à Hong Kong avant d’y remettre les pieds car nous avions un vol partant d’Ho Chi Minh City.

Au départ, nous sommes arrivés à Hanoi depuis l’Indonésie. En détail, nous avons fait au Vietnam :

  • Une visite express de Ho Chi Minh City (ou Saigon) avant de nous envoler pour le Cambodge.

Baie d’Ha Long terrestre
Truc Bach à Hanoi
Confection de lanternes

Nos impressions

Nos impressions du Vietnam en quelques mots clés :

  • Gastronomie : avant tout un petit paradis pour nous car nous sommes adeptes de la cuisine vietnamienne ! Du pho au bun bo en passant par le bun bo hue, le bun cha, le pho bo kho, les banh xeo, les nems et plein d’autres choses encore… Nous avons tout goûté ! Pour en savoir plus, rendez-vous dans chacun de nos articles où on détaille chacun des plats typiques du pays 😉
Le pho bo kho
  • Chapeaux pointus : les chapeaux coniques connus dans le monde entier sont bien une réalité ! Les locaux en portent un peu partout.
Turlututu chapeaux pointus
  • Scooter (et circulation de façon générale) : à Ho Chi Minh City, nous avons découvert une nouvelle technique de conduite pour éviter les longues queues aux feux : rouler sur le trottoir… et du coup klaxonner les piétons ! A Hanoi la circulation n’était pas triste non plus (on vous donne un exemple en début de notre vidéo un peu plus bas dans l’article 😉 )… Bref ici c’est un peu l’anarchie côté conduite et il faut faire attention car cela arrive de tous les côtés !
  • Marchés : un symbole aussi du Vietnam, des marchés il y en a partout et pour tout !
Haricots au marché
  • Street food : comme nous l’avions dit dans l’un de nos articles, au Vietnam c’est sur le trottoir que tout se passe. Et notamment : la bouffe ! Petits bouis bouis de rue, tables et mini chaises en plastique, les locaux se retrouvent dans la rue pour partager leurs repas et on ne s’est pas privé pour en faire de même… car c’est souvent là qu’on mange le mieux !
Barbecue !
  • Guerre : on en parlait lors de nos cours d’histoire, ici même si le pays souhaite regarder vers l’avant on ne peut occulter l’histoire tourmentée du Vietnam notamment pendant la guerre allant de 1955 à 1975 (pour en savoir plus, on vous explique tout dans notre article sur Ho Chi Minh City).
  • Femme : comme expliqué dans notre article sur Hanoi, au Vietnam c’est la Femme qui gère tout ! Le musée des femmes vietnamiennes à Hanoi est un incontournable pour bien comprendre la place de la femme dans le pays.
Femme vietnamienne et son bébé
  • Tourisme : s’il y a bien une chose qui nous a marqués ici, c’est que tout mais absolument tout est tourné vers le tourisme ! A chaque coin de rue voire tous les 2m on trouve une agence de voyage vous proposant tous les services et les trajets possibles et inimaginables au Vietnam. Un peu comme si finalement il n’était pas possible de visiter le pays sans passer par une agence… qui vous proposera toujours des prix exagérés ce qui demande donc de savoir manier a minima la technique de la négociation… C’est surement le point qui nous a le plus déçus au Vietnam : nous n’y avons pas vu vraiment d’authenticité mais plutôt des personnes allant vers nous systématiquement pour un rapport marchand (ou alors dans le nord, les gens nous ignoraient quand on leur disait bonjour). Nous sommes cependant conscients que le tourisme est pour beaucoup de gens un moyen de sortir de la misère ou un gagne pain assez accessible. Honnêtement nous n’aimerions pas être à leur place à chercher à appater des hordes de touristes qui debarquent à longueur de journée (et qui souvent les ignorent)…
  • Arnaques : sur le même registre, les arnaques sont courantes au Vietnam. On vous donne juste un exemple : pour un trajet Hué – Hoi An que nous avons payé 80 000 Dongs / personne, un autre couple que nous avons rencontré a payé pour ce même trajet… 180 000 Dongs / personne. Il faut plus qu’ailleurs ici toujours comparer les prix avant de s’engager.
  • Corruption : fait généralisé dans le pays, qui a du bon et du mauvais selon nos impressions et selon les dires de ceux qui vivent ici. Nous n’y reviendrons pas, nous avions détaillé ce point dans notre article sur Hanoi.
  • Pluie : malheureusement pour nous, nous avons eu quasiment tous les jours de la pluie ! Ce n’était pourtant pas une saison déconseillée sur le plan météo mais désormais on ne sait plus trop à quoi se fier sur les saisons en voyage…
  • Temples et buddhas : au Vietnam notamment avec l’influence chinoise, on trouve tout un tas de temples et de buddhas, parfois géants !
Entrée d’un temple
  • Smartphones : comme partout en Asie (et dans le monde entier en fait), les locaux sont scotchés à leur téléphone…
  • Sleeping bus : rien à voir avec le confort des bus de nuit en Amérique du sud, ici c’est ambiance disco à coup de néons violets et rouges, et on s’installe dans de mini couchettes individuelles où pour les grands comme Arnaud, il est bien difficile de tendre ses jambes !
Bus de nuit au Vietnam

Coups de coeur et déceptions

Parmi nos coups de coeur au Vietnam, nous donnerions :

  • Incontestablement, la gastronomie viet ! On s’est vraiment régalé ici 🙂

  • Hanoi, une ville de caractère qui allie modernité et traditions

  • Hoi An, lors de notre visite matinale sans touristes

  • Les paysages du Nord Vietnam qui sont tout simplement magnifiques

  • Et puis on ne pourrait oublier une chose, c’est qu’au Vietnam on a partagé de supers moments avec nos potes Anne-Laure, Pauline et Ludo ! 🙂

Souvenir de Ha Giang
Nous autour du barbec’ !

Côté déceptions, nous citerions :

  • Les transports, que nous avons trouvés pas du tout organisés. Au Vietnam les prix varient selon les agences, les gares de bus n’existent pas, on vous récupère on ne sait où et on vous lâche du bus au milieu de nulle part… Après plusieurs mois de vagabondage, c’est un peu usant.

  • Les relations aux Vietnamiens : on ne s’attendait clairement pas à un accueil aussi froid et compliqué dans le nord (c’est clairement mieux au sud il faut le dire) et de façon générale à des relations autant tournées vers le tourisme et l’argent. Le fait également que les Vietnamiens ne parlent pas anglais à de nombreux endroits a rendu les choses parfois bien compliquées.

Hoi An de nuit
Sunset au Vietnam

Budget

Nous aurons dépensé ici environ 20 euros / personne / jour, ce qui est inférieur au budget que nous nous étions fixé pour l’Asie (en moyenne 25 euros / jour / personne) et notre plus petit budget du voyage.

Globalement, la nourriture et le logement sont très bon marché tout en ayant en moyenne des prestations de qualité.

Conclusion

Pour conclure sur le Vietnam, c’est un pays que nous ne regrettons pas d’avoir visité et nous en gardons une impression mitigée car négative au départ puis positive en particulier sur la 2ème partie du voyage. Ce n’a pas été le coup de coeur attendu, en particulier concernant les relations touristes / locaux, et aussi à cause d’un temps assez mauvais dans l’ensemble.

Pour l’anecdote, nous avons lu un grand nombre de blogs et avons échangé avec pas mal de voyageurs avant, pendant et après notre voyage au Vietnam. La plupart de ces personnes a ressenti la même chose que nous. Nous pensions être passés à côté de quelque chose, peut-être finalement que le Vietnam n’était pas le type de pays dans lequel nous nous sentons bien ou que, comme dit en intro, nos attentes étaient trop hautes.

Si nous revenons au Vietnam, nous le ferons sans doute avec un guide parlant français afin de comprendre davantage l’immense culture de ce pays et afin d’éviter certaines galères dans les transports.

Prochaine destination : le Cambodge où une autre grande culture asiatique nous attend !

Pour finir cet article, on vous dépose ci-dessous une vidéo que nous avons faite suite à nos 3 semaines de voyage dans le pays, vous verrez que les paysages sont beaux, ça c’est sûr !

4 réactions au sujet de « Bilan de nos 3 semaines au Vietnam »

Laisser nous un petit commentaire

Scroll Up