Charmante Luang Prabang

Charmante Luang Prabang

La première fois que je suis venue à Luang Prabang en août 2014, il n’y avait quasiment pas de touristes, il était difficile de trouver un resto ouvert un peu tard et le night market ne comptait que 2 ou 3 stands proposant des crêpes et des sandwiches (à l’avocat, soyons précis, un délice !). Le moins qu’on puisse dire c’est que depuis, les choses ont bien changé ! Luang Prabang est devenue the place to be du Laos, et son développement a conservé son charme tout en rendant la ville un peu… bobo, osons le mot !

Après notre tentative ratée de rester à Luang Prabang quelques jours pendant le nouvel an chinois, nous avons passé 4 jours dans le nord du Laos puis nous sommes revenus. Nous avons profité d’avoir rencontré Nadège et Guillaume dans le bus pour boire une bière au dessus du Mekong et surtout pour échanger nos bons plans sur le Vietnam et la Thaïlande tout en partageant nos ressentis sur le voyage longue durée.

Étant en fin de voyage on a fait assez soft côté programme de visite mais on a quand même vu et fait pas mal de choses 🙂

Bienvenue à Luand Prabang !

Les temples de Luang Prabang

C’est simple à Luang Prabang, il y a des temples tous les 5m ou presque ! La plupart est gratuite, donc on ne s’en est pas privé 🙂 Parmi les temples visités et qu’on a aimés se trouvent :

  • Le wat Xieng Thong, connu pour ses petites mosaïques et ses façades finement décorées
  • Le wat Khili, abritant une petite expo photos sur la méditation des bonzes
  • Le wat Sibounheuang
  • Le wat Sirimoungkhoung
  • Le wat Sop Sickaram
  • Le Haw Pha Bang, situé dans l’enceinte du palais royal / musée de Luang Prabang : il ne se visite pas mais ses façades extérieures et son toit sont remarquables
  • Le wat Aham, le plus vieux temple de la ville
Offrandes
Magnifique temple au soleil
Mosaïques
Buddha couché

Il est possible d’avoir une vue sur la ville et ses environs en grimpant le petit mont Phousi, mais à 20 000 Kips l’entrée chacun on y a renoncé…

La vie locale

Venir à Luang Prabang, c’est aussi apercevoir des petits morceaux de vie au détour des rues : voir les enfants jouer au foot ou répéter une chorégraphie à l’école, observer les Laotiens préparer les offrandes, manger comme les locaux de bonnes soupes de nouilles accompagnées d’une super bonne sauce à la tomate et à la cacahuète…

Offrandes

Quant à la ville de Luang Prabang en elle-même, c’est avant tout de jolies bâtisses, parfois de très belles maisons coloniales, le tout avec beaucoup de fleurs et des volets parfois colorés.

Maison coloniale
Luang Prabang

Le night market

A Luang Prabang il n’y a pas de grand marché de jour comme on a pu en voir plein au Vietnam ou au Cambodge. En revanche ici c’est la nuit que ça passe, même si avouons-le c’est uniquement un night market touristique. Stands à perte de vue vendant des tissus, vêtements (absolument rien d’artisanal là-dedans contrairement à ce qui est dit un peu partout), petits objets de déco, sacs etc… mais surtout c’est vers les stands de nourriture que nos yeux et nos estomacs se sont tournés chaque soir ! 🙂

Entre les sandwiches trop bons au bacon – fromage – avocat, le buffet à 15 000 Kips l’assiette et tous les petits gâteaux à la banane, noix de coco, mangue et fruits de la passion… On était content !!

Buffet au night market
Night market

Sachant en plus que notre guesthouse proposait un petit déj au top, on a été plutôt bien servi niveau gastronomie ici 🙂

Pancakes et smoothies au petit déj 🙂

Séance chill au bar Utopia

Tous les gens qui viennent ici ont forcément entendu ou entendront forcément parler du bar Utopia. J’avais adoré ce lieu en 2014 ! Là ça a un peu changé, l’espace s’est agrandi, les prix sont certes plus élevés qu’ailleurs mais le spot est bien cool. En plus leurs shakes avec de la cannelle dessus sont très bons 🙂

Chillax

Le centre UXO

Un matin nous avons choisi de nous rendre au UXO visitor’s center, un petit musée gratuit et très peu visité expliquant l’impact des bombardements américains pendant la guerre du Vietnam sur le Laos. Présentant certaines de ces bombes, des photos d’époque, des panneaux explicatifs et 2 films, ce centre nous a fait nous sentir assez mal à l’aise comme après notre visite du musée de la guerre à Ho Chi Minh. Les dégâts de ces bombardements ont été et sont encore considérables : nombre de Laotiens vivant dans les campagnes et d’enfants ont été tués ou accidentés par ces bombes n’ayant pas explosé à l’époque de la tentative de destruction de la piste Ho Chi Minh. On dénombre toujours 1 mort par jour en moyenne.

UXO visitor’s center

Dans les environs de Luang Prabang : les Kuang Si Falls

Le Laos est définitivement le pays des cascades ! Les Kuang Si Falls sont un incontournable de la région et on savait depuis longtemps que pour profiter des lieux il fallait de préférence y aller tôt le matin en scooter ou en tuk tuk privé / partagé pour diminuer les frais. Sauf que pour nous, non seulement il n’y avait personne pour partager un tuk tuk, mais en plus la veille au soir pour notre supposé départ le lendemain à 7h30 on a appris qu’il n’y avait pas de scooter de libre… Tanpis, on s’adapte ! Ne restait donc plus que l’excursion en van avec (a priori) plus de monde et un temps limité sur place en débarquant en milieu de journée.

#Astuce : si vous venez en scooter, vérifiez bien à quelle agence vous louez l’engin et surtout garez le dans un parking dédié à cela une fois arrivés aux Cascades. L’arnaque est en effet fréquente : certaines agences sont connues pour louer des scooters qui se font voler une fois sur place (vu qu’ils savent très bien où vous allez), et les loueurs ne veulent ensuite rien entendre car ils sont de mèche avec la police ! On a lu pas mal d’histoires dans lesquelles les victimes avaient galéré pour récupérer leur passeport laissé en caution (à ne jamais faire !!) ou devaient payer une amende de 1 500$. À bon entendeur…

On avait lu tellement d’articles négatifs sur la fréquentation touristique de ces cascades qu’on en avait même plus d’attentes. Au final tant mieux ! Car en arrivant à midi et demi pendant la pause dej, beaucoup de touristes mangeaient dans leur coin et on a pu bien profiter des lieux. On a dû parfois jouer avec les arbres pour cacher certains touristes de notre appareil photo, on pourrait presque croire qu’on était seul ! 🙂

Kuang Si Falls
Arnaud heureux comme sous la douche à gros débit !

Ce n’est que vers la fin de notre visite qu’on a retrouvé plein de Chinois en mode paparazzi, tous à photographier et filmer leurs compatriotes en train de faire des sauts improbables depuis un tronc d’arbre où il était indiqué “Danger – interdiction de sauter”…!

La foule de paparazzis 

Pour le plaisir des yeux, on a filmé un peu… 😉 Voilà ce que ça donne :

Au final (même si on recommande d’y aller tôt le matin), cette visite nous a fait du bien malgré le monde, c’est avant tout un lieu assez magique de par la couleur bleue turquoise de l’eau et tous les petits bassins qui s’enchaînent !

Coucou c’est nous

Et… une séance de cinéma en plein air

Pour notre dernière soirée à Luang Prabang nous avons décidé de suivre les conseils de notre amie Iris pour aller “au cinéma” : en effet tous les soirs, le Sanctuary Hôtel Luang Prabang diffuse dans ses jardins le film muet (avec musique d’époque) “Chang”, le premier film réalisé au Laos en 1925. Ressemblant à un documentaire, ce film met en scène la vie de villageois habitant dans la jungle (entre le nord de la Thaïlande et du Laos) et devant protéger ses familles, maisons et champs des prédateurs de la jungle (lions, tigres, serpents, éléphants). Il permet de bien comprendre la vie d’époque et surtout ce qui a amené les locaux à rendre captifs des animaux comme les éléphants ou à en tuer d’autres pour survivre (les tigres). Cela nous rend forcément un peu tristes pour ces pauvres bêtes mais on comprend aussi qu’à l’époque c’était un choix de vie ou de mort… Et qui plus est, le film dans son montage, ses dialogues et sa musique est juste remarquable.

Image du film “Chang”

En plus, l’endroit était assez magnifique, un hôtel de luxe en fait 🙂

Sanctuary Hotel Luang Prabang

Une activité qui sort des sentiers battus parfaite pour finir notre séjour ici !

Petite anecdote de fin

Juste avant de finir, nous voulions partager une anecdote que nous avons apprise en retrouvant par hasard un couple de Suisses très sympathique que nous avions rencontré aux 4 000 îles, avec leurs amis.

Dans l’un de nos précédents articles nous avions évoqué le fait qu’à Vang Vieng la fête était finie. En fait, peut être pas complètement… et nos amis voyageurs en ont malheureusement fait les frais.

Une nuit en effet ils se sont fait tabasser alors qu’ils avaient simplement demandé à des backpackers de faire moins de bruit à 2h du matin dans le hall de leur guesthouse… Les choses sont parties totalement en vrille car les backpackers étaient défoncés et incontrôlables : Pierre le mari s’est fait à moitié étrangler, sa femme Marie-France s’est pris des coups de poing dans la figure, leur ami s’est pris une balayette et on en passe… Et pendant ce temps-là absolument personne à la réception ou du personnel de sécurité laotien pour leur venir en aide ! Les pauvres ont fini au poste de police pour faire une déposition en laissant leur passeport, et les choses se sont gâtées le lendemain alors qu’ils étaient de nouveau au poste avec les backpackers les ayant frappés : les policiers leur ont demandé à tous 1 000 000 de Kips soit 1 000 euros par tête de pipe pour récupérer leur passeport ! Le motif : au Laos il est apparemment très mal vu de participer à une bagarre, ce qui est passible d’amende et jusqu’à 3 ans de prison… Ok ok. Sauf que la police laotienne ne fait pas la distinction entre les auteurs de la bagarre et les victimes : ici tout le monde était mis dans le même panier. Ahuris, nos amis ont menacé d’appeler leur consulat pour régler toute cette affaire, ce qui leur a permis finalement de récupérer leurs passeports sans avoir à payer quoi que ce soit (en permettant aux backpackers de ne rien payer non plus).

C’est donc mal en point que nous les avons retrouvés à Luang Prabang, fatigués mais gardant toujours une énergie incroyable – ils nous ont bluffés !

Morale de l’histoire : attention à la guesthouse que vous choisissez à Vang Vieng, et ne comptez pas sur la police pour vous aider – d’ailleurs on a vu le QG de la police à Luang Prabang, un bon paquet de flics était en train de jouer à la pétanque et de boire des bières !

Voilà pour nous sur cette fin de séjour au Laos, nous prenons désormais un bateau lent (très lent !) sur le Mekong pour rejoindre Huay Xai à la frontière avec la Thaïlande. Nous aurons passé beaucoup de temps à regarder les paysages et les petits villages de campagne, les Laotiens nous saluer de loin, et à lire ! A Pakbeng au milieu du trajet (ville où nous avons dormi), nous avons rencontré Aurore et Bastien, 2 tourdumondistes comme nous, c’était sympa ! Si vous souhaitez voir leur blog et suivre leurs aventures, vous n’avez qu’à cliquer sur ce lien 😉

C’est parti pour 2 jours de bateau
Dernier sunset au Laos !

A bientôt de l’autre côté de la frontière : ce sera notre 13ème et avant-dernier pays de ce long voyage !!

Infos pratiques (taux de change : 10 000 Kips = 1 euro) :

  • Bus Nong Khiaw – Luang Prabang : 3h30 de route, 40 000 Kips / personne, départ à 8h30 – 9h le matin puis à 11h (ou encore à 13h30 pour la gare routière sud, 50 000 Kips / personne)
  • Tuk tuk pour rejoindre le centre ville de Luang Prabang : 20 000 Kips, c’est négociable mais un peu pénible à la longue…
  • PP guesthouse à Luang Prabang : 250 000 Kips la chambre lits jumeaux avec sdb (très cher mais on avait pas trop le choix…) et super bon petit dej. Staff à l’accueil pas très présent ni débrouillard mais gentil.
  • Location d’un scooter : entre 100 000 et 120 000 Kips / jour (excessif !), attention à l’agence où vous le louez…
  • Prix d’entrée du temple wat Xieng Thong : 20 000 Kips / personne
  • Prix d’entrée du mont Phousi : 20 000 Kips / personne
  • UXO visitor’s center : gratuit, ouvert tlj de 8h à 17h
  • Minivan pour aller aux Kuang Si Falls : 40 000 Kips / personne
  • Tuk tuk privé pour aller aux Kuang Si Falls : entre 200 000 et 250 000 Kips
  • Prix d’entrée des Kuang Si Falls : 20 000 Kips / personne
  • Projection de “Chang” tous les soirs au Sanctuary Hôtel Luang Prabang : gratuit, consos dispo (bière à 20 000 Kips avec cacahuètes)
  • Pour manger à Luang Prabang : petits boui boui de rue proposant des noodle soup à 15 000 ou 20 000 Kips ; night market tous les soirs au niveau de la Sisavangvong Road à Luang Prabang, une petite rue perpendiculaire propose les buffets avec assiette à 15 000 Kips et des petits gâteaux à 8 000 Kips ; les stands où l’on mange les meilleurs sandwiches se trouvent au début de la rue à droite, un peu cachés derrière les stands de vêtement
  • Pour boire un verre : bar Utopia (un peu plus cher qu’ailleurs) ou sur une terrasse au dessus du Mekong
  • Slow boat sur le Mekong de Luang Prabang à Huay Xai : 280 000 Kips / personne, 8 à 9h de trajet / jour sur 2 jours
  • Nuit à Pakbeng : possible de dormir dans des guesthouses pour 60 000 Kips
  • Nuit à Huay Xai : tous les hôtels proposent des chambres doubles avec sdb entre 100 000 et 150 000 Kips : nous avons dormi à Hom Pho Guesthouse pour 100 000 Kips la nuit avec free coffee au petit dej

2 réactions au sujet de « Charmante Luang Prabang »

Laisser nous un petit commentaire

Scroll Up