Courte escale à Potosi, ville d’argent

Courte escale à Potosi, ville d’argent

Après notre super excursion au Sud Lipez, nous avons décidé d’aller nous poser rapidement à Potosi, ville de Bolivie inscrite au patrimoine de l’Unesco et connue pour ses mines dans lesquelles est extrait depuis longtemps de l’argent (d’où le titre de notre article, vous l’aurez compris).

Après près de 4h de bus moyennement confortables, nous avons mis pied à Potosi dans le quartier de la ville dit impérial. Notre hôtel était un peu à l’écart des restos pour diner, on a donc fini dans… une sorte de fast food local appelé Mr Beef, à manger des plats qui n’avaient pas forcément très bonne allure (on vous épargnera les photos) !

Le lendemain, nous avons choisi de visiter le centre ville, notamment un couvent de l’époque des Franciscains (avec mirador sur tout Potosi), ainsi que quelques rues et la place centrale de la ville.

Malheureusement, Arnaud étant malade à cause de l’altitude, nous n’avons pas pu visiter la cathédrale ou la maison de la monnaie (apparemment très bien, prévoir 1h30 de visite guidée pour comprendre à quel point Potosi était une ville importante de par son activité minière, et comment les indigènes étaient traités à l’époque par les hispaniques). Nous avons toutefois pu observer l’activité de la ville a travers son marché central – 0 chaîne du froid mais ça on commence à y être habitué, étals de gros gâteaux à la crème comme en Allemagne ou en Autriche… et petits espaces où les Boliviens mangent un asado tranquillement. Nous avons aussi pu assister à un attroupement sur la place centrale, face à la cour de justice ; on s’est dit qu’il s’agissait du rendu d’un délibéré auquel tout le monde souhaitait participer, peut-être était-ce juste notre imagination !

Concernant les mines, nous avons fait le choix de ne pas les visiter, notamment car cela nous dérangeait un peu de voir des mineurs en plein travail face à nous touristes bien nés. D’autres trouvent la visite très intéressante, chacun ses choix 🙂

Enfin, nous ne pouvons conclure cet article sans préciser que l’on ne s’est pas senti bien dans cette ville au final, notamment car les ruelles sont assez étroites et la circulation assez dense, mais surtout car les odeurs de pots d’échappement sont insupportables ! A 4000m d’altitude, la pollution est difficilement supportable, surtout pour un être sensible comme Arnaud (ce n’est que le début comme vous le verrez dans le prochain article).

Après cette courte escale, nous remontons un peu au nord à Sucre : article à suivre prochainement.

Infos pratiques :

  • Bus Uyuni – Potosi : 4h, 30 bs / personne
  • Taxi gare routière centrale – hôtel : 10 à 15 bs
  • Hôtel San Marcos à Potosi : pas terrible car fortes odeurs de gaz (chauffage) et d’humidité, petit dej moyen, 180 bs la nuit
  • Tucumanas mangés sur le pouce (sorte d’empanadas) : 3 bs la pièce
  • Visite du couvent franciscain : 30 bs / personne
  • A noter : la gare routière desservie en venant d’Uyuni est celle qui se trouve le plus près du centre ; pour aller à Sucre, il faut aller à la nouvelle station de bus qui est à l’autre bout de Potosi, sinon on peut aussi prendre un van / taxi depuis la gare centrale.

 

Laisser nous un petit commentaire

Défiler vers le haut