De Saint-Nazaire à Pornichet par le sentier côtier

De Saint-Nazaire à Pornichet par le sentier côtier

Et hop, un nouvel article sur la Loire-Atlantique !

Il faut dire que le département a beaucoup à offrir, notamment pour de courtes escapades nature près de l’océan. Aujourd’hui, nous partons donc découvrir un nouveau sentier douanier : celui ralliant Saint-Nazaire à Pornichet.

Bienvenue sur le sentier côtier de Saint-Nazaire

Saint-Nazaire : plus qu’un port, une côte

Et non, Saint-Nazaire ne se résume pas à son port et à ses chantiers navals, bien que cette image témoigne de la richesse industrielle de la ville (et plus largement de la région).

#Anecdote : le saviez-vous ? Le plus gros paquebot des mers, alias Harmony of the Seas, est né à Saint-Nazaire ! En réalité, ce sont tous les plus gros paquebots du monde qui y sont désormais construits. Vus de loin, les chantiers navals ressemblent à des machines à coudre géantes permettant d’assembler chacune des pièces de ces gros navires… Un savoir faire inégalé.

Toujours est-il que, au-delà de l’image industrielle de la ville de Saint-Nazaire (qui pour info d’ailleurs a subi de plein fouet les bombardements durant la Seconde Guerre Mondiale), c’est l’image nature des lieux qui nous a séduits.

Pour venir à Saint-Nazaire, il suffit de prendre le TER à Nantes (prévoir une petite heure de trajet), ou de venir en voiture ou en bus. Il n’est pas bien difficile de trouver des infos concernant les randos à faire dans le coin, comme par exemple concernant le sentier ralliant Villès Martin aux Jaunais. Ce sentier permet de longer la côte pendant un peu plus de 8 km, en partant du phare de Villès Martin à Saint-Nazaire, pour aller jusqu’à la plage de Monsieur Hulot. Il est bien sûr possible de continuer plus loin, surtout si l’on choisit de repartir ensuite directement de Pornichet. Le sentier est relativement plat et offre de beaux points de vue sur les pêcheries à carrelet et sur de petites criques. En cas d’aller-retour, l’avantage ici est que la marée (on se répète sûrement) donne aux paysages des allures complètement différentes. En bref, jugez plutôt avec les photos !

Départ du phare de Villès Martin
Vue sur une crique depuis le sentier côtier
Vue sur les pêcheries

Points d’intérêt pendant la balade

Plusieurs stops sont à faire pendant cette balade, selon les envies de chacun(e) bien sûr mais aussi parce que certains détails attisent la curiosité des visiteurs !

Premier élément que l’on peut observer sur le sentier : les belles propriétés du coin – dans ces moments-là on est forcément un peu jaloux 😉

Mur cachant joli jardin et belle demeure

A noter d’ailleurs que de nombreuses propriétés (comme à Pornic d’ailleurs) portent le nom de “Ker” : la Bretagne n’est pas bien loin !

A observer aussi : les jolis pins qui s’élancent vers le ciel. Un petit air du Sud…

Les pins à Saint-Nazaire

Bien entendu, comme nous l’avons déjà dit, un petit stop au bord des pêcheries n’est pas désagréable. Ces petites cabanes sur l’eau ont vraiment du charme !

Au pied des pêcheries

Autre curiosité des lieux : les Oides ! Les quoi ? Les Oides, oui oui vous ne rêvez pas, ces petits personnages plutôt mignons peints sur les murs le long du sentier. Spécialités de Saint-Nazaire, ils sont nombreux ! L’artiste explique dans cet article qu’il a avant tout cherché à embellir les paysages, pourquoi pas vu comme ça…

Les Oides de Saint-Nazaire
Coucou toi

Le sentier permet de passer près d’un ancien bunker, avant d’arriver sur une des plus belles plages de la côte : la plage de la Courance. Un stop pic-nic sur un rocher en haut est juste le top du top d’ailleurs 😉 Le sable de cette plage est tellement doré, on adore.

En surplombant la plage de la Courance
Plage de la Courance

Plus loin, on arrive à une autre curiosité du coin, et pas des moindres : la plage de Monsieur Hulot !

#MinuteCulture : “Les vacances de Monsieur Hulot”, cela ne vous dit rien ? Allez, faisons marcher un peu notre mémoire : il s’agit du film de Jacques Tati, un des cinéastes français les plus connus du XXème. Justement, le film a été tourné là, à Saint-Nazaire, en 1951 ! Pour reprendre les mots du site web Saint-Nazaire-Tourisme : à la recherche d’un décor naturel pour son film, Jacques Tati a choisi Saint-Marc-sur-Mer (commune de Saint-Nazaire) pour son ambiance familiale et sa plage magnifique. A ceci près que Jacques Tati a complété le décor naturel et les bâtiments de l’époque avec certains décors de cinéma, ce que l’on découvre une fois sur place 🙂

La plage est bien aménagée, avec tout un tas d’explications et de petites anecdotes sur le film et le tournage. Aujourd’hui, Jacques Tati est toujours présent, au moins en statue !

Jacques Tati qui surplombe la plage de Monsieur Hulot
Un des panneaux explicatifs

Plus loin…

Le chemin côtier va plus loin bien sûr, jusqu’à Pornichet. Des passerelles ont été aménagées à certains endroits pour permettre de longer la côte qui se transforme parfois en de belles falaises.

En tous les cas, vous l’aurez compris, la balade vaut le détour notamment quand il fait beau ! A seulement 1h de Nantes, c’est un endroit qu’on a plaisir à visiter. Et pour celles et ceux qui seraient tentés de venir l’été, le bon plan est de mixer la balade avec un passage au festival pop rock électro Les Escales de Saint-Nazaire : nous l’avons tenté et… approuvé !

A bientôt pour de nouvelles aventures françaises,

Claire & Arnaud.

2 réactions au sujet de « De Saint-Nazaire à Pornichet par le sentier côtier »

Laisser nous un petit commentaire

Scroll Up