Roches rouges et mer bleu azur : la splendeur de la Corse

Roches rouges et mer bleu azur : la splendeur de la Corse

On vous a déjà parlé de la Corse mais vous n’avez jamais eu l’occasion d’y aller ? Foncez-y !

La Corse, avec à peine 9000 km2 de superficie, est un petit paradis en soi (elle porte bien son nom, “l’île de beauté”). Vous y trouverez de quoi passer des vacances de rêve : plages paradisiaques, nature intacte, chemins de rando magnifiques, petits villages perdus en montagne, roches rouges sublimes dans le Golfe de Porto, faune sous-marine protégée dans le Golfe de Scandola…

Bref on l’a déjà dit : un petit paradis sur terre :).

Et même si l’île peut vous sembler petite, il vous faudra bien plus d’un séjour pour la découvrir. Certains choisissent d’en faire le tour en moto, en voiture, en vélo ou en bateau ; d’autres traversent l’île via le GR20 ; certains préfèrent se poser à un endroit et changer de coin chaque année (entre le Cap Corse, la région de Porto-Vecchio, Bonifacio et les îles Lavezzi, la côte Sud, la région d’Ajaccio ou plus au nord le Golfe de Porto, et bien sûr les montagnes qui font le cœur de l’île, il y a de quoi faire…). D’autres enfin reviennent chaque année dans une seule région de l’île, tout simplement parce qu’ils en sont tombés amoureux !

Notre coin préféré : le Golfe de Porto, où vous pourrez facilement trouver de quoi vous reposer dans des paysages insolites de roches rouges se jetant à pic dans la mer, aller randonner en remontant dans les montagnes depuis Porto vers Evisa, mais aussi faire du kayak dans des eaux limpides et de couleur bleu turquoise, faire de la chasse sous-marine tôt le matin, longer la côte en sentant le parfum du maquis, sans oublier de déguster du brocciu (fromage corse), du figatellu et autres produits de charcuterie de l’île, et bien sûr des glaces artisanales… De vraies vacances toutes simples comme on les aime !

Le Golfe de Porto, au Nord-Ouest de la Corse

Si vous aimez marcher (voire crapahuter !), on vous conseille de prendre l’ancien chemin muletier (Porto – Ota), de vous balader au Capo Rosso au coucher du soleil, dans les gorges de la Spelunca ou dans la forêt d’Aitone, mais aussi de remonter vers les bergeries de Radule après le col du Vergio.

Et plus largement en Corse, on vous conseille d’aller voir les aiguilles de Bavella, le monte Incudine, le lac de Nino, voire de faire tout le GR20…

Vous n’aurez qu’une envie une fois rentrés : y retourner !

Pour vous faire saliver un peu, on vous glisse donc quelques photos, et un petit montage vidéo…

Notre petit conseil si vous visitez le Golfe de Porto, réservez ne serait-ce qu’une nuit à l’Hôtel des Roches Rouges (on dirait d’ailleurs en le voyant le Grand Budapest Hotel du film de Wes Anderson…) avec vue panoramique sur le golfe, dîner délicieux dans la salle de buffet et petit déjeuner face à la mer…

Et toujours à Piana (charmant petit village au passage !), on vous recommande de vous arrêter au moins le temps de prendre une glace à la clémentine corse !

Et sinon pour vos petits plaisirs du soir : déguster une pinte de pietra fraîche au coucher du soleil sur la plage est juste… un incontournable selon nous !

Laisser nous un petit commentaire

Défiler vers le haut