Kuala Lumpur, le mélange des cultures

Kuala Lumpur, le mélange des cultures

La Thaïlande c’est déjà fini !! On a le sentiment que notre séjour au pays du sourire est passé bien trop vite tellement c’était cool ! Mais pour nous consoler on y retournera quelques jours en avril avant de rentrer en France. 🙂

Petit souvenir de Thaïlande…

Initialement nous ne devions pas aller en Malaisie. C’est sur une sorte de coup de tête quand on était au Vietnam que nous avons cherché à modifier notre programme, et en regardant les points d’intérêt du pays on a dit banco !

Nous voilà donc débarqués à Kuala Lumpur, la capitale économique du pays (la capitale administrative étant Putrajaya). De la plage paradisiaque de Railey Beach nous avons été propulsés au milieu des buildings de Kuala, retrouvant le métro et les grands centres commerciaux. Juste avant d’atterrir, nous avons survolé durant de longues minutes des hectares et des hectares de plantations visant à produire de l’huile de palme, sujet très sensible ici car l’économie liée à ce business génère des revenus importants pour le pays (tout comme en Indonésie) et la demande mondiale ne cesse d’augmenter mais génère en même temps des dégâts environnementaux très graves nuisant à la biodiversité…

Kuala Lumpur bonjour !

Nous avions tellement aimé notre semaine à Hong Kong que nous étions curieux de voir à quoi ressemblerait Kuala en tant que grande métropole asiatique. En fait la comparaison de ces 2 villes est vaine puisqu’elles n’ont rien à voir et que chacune a ses particularités et ses intérêts. Une chose est sûre, ici nous avons été dépaysés dès notre arrivée et surtout, on a trouvé les Malaisiens très gentils avec nous ! Entre les chauffeurs qui nous ont montré les choses à ne pas rater sur la route ou nous ont parlé des plats locaux à goûter, le personnel des monuments nous accueillant toujours avec un grand sourire ou même la fois où on a commandé un jus de fruits et qu’une vendeuse a souhaité en savoir plus sur notre périple en se montrant réjouie qu’on partage ça avec elle… C’est le genre d’accueil qu’on apprécie vraiment quand on arrive dans un nouveau pays ! 🙂

Happy à Kuala Lumpur !

Bienvenue en Malaisie, pays de confession musulmane

On ne pourrait aborder Kuala Lumpur sans parler de ce sujet, car pour nous la ville a été notre point d’entrée en Malaisie.

#MinuteCulture : savez vous quelle est la différence entre un Malais et un Malaisien ? Les Malais sont l’ethnie de souche de la Malaisie, et la plus importante du pays, tandis que les Malaisiens représentent tous les habitants de Malaisie. Les Malais sont naturellement musulmans, et ils représentent 51% de la population.

L’Histoire de la Malaisie est un peu complexe. Disons simplement ici que la Malaisie a été un protectorat britannique de 1874 à 1957, date à laquelle la Fédération de Malaisie a gagné son indépendance. Quelques années plus tard, la Fédération s’est alliée aux anciennes colonies britanniques de Singapour et du nord de Bornéo (provinces de Sabah et Sarawak) pour devenir la “Malaisie”. Singapour s’est retiré en 1965 pour devenir une république indépendante. Une des conséquences de ce protectorat est que globalement les Malaisiens parlent bien anglais ce qui est fort pratique !

Après avoir passé plusieurs semaines dans des pays bouddhistes, là nous avons complètement changé de cap ! En effet la Malaisie est un pays de confession musulmane : ici les femmes portent le voile (voire pour certaines le niqab), l’appel à la prière retentit et résonne partout, les restaurants proposent de la nourriture halal, et les villes sont parsemées de mosquées. Au début c’est assez étrange comme sensation car on est pas habitué à se retrouver “en minorité”, puis on s’y fait !

Dans le métro de Kuala Lumpur
La mosquée, c’est à gauche

Il faut savoir aussi que des panneaux dans la rue signalent parmi la conduite à tenir qu’il est interdit pour un couple de s’embrasser en public. Ça aussi ça surprend (de notre point de vue bien sûr) car on réalise qu’on est habitué à vite se prendre la main ou même parfois se faire un câlin !

Panneau de bonne conduite à Kuala Lumpur

A Kuala Lumpur nous avons pu visiter 2 mosquées : la mosquée centrale, moderne, épurée et simple dans son architecture ; ainsi que la mosquée Masjid Jamek qui n’est autre que la plus ancienne de la ville et qui est juste magnifique ! Chaque fois nous avons du revêtir la tenue adéquate : jambes couvertes pour les hommes, jambes, épaules, bras et cheveux recouverts pour les femmes. Là aussi on doit dire que ça fait bizarre de se voir habillé ainsi !!

Vue sur la mosquée Masjid Jamek et l’ancien palais du sultan
La mosquée centrale de Kuala Lumpur
Dans la mosquée centrale (oui oui c’est bien Claire)
Mosquée : tenue correcte exigée

Enfin, on a pu observer à Kuala que l’étoile, symbole de l’Islam, est une forme géométrique que l’on retrouve partout : par terre autour des palmiers, sur les carrelages, les fontaines, dans l’architecture des tours etc…

Fontaines devant la mosquée centrale

Kuala Lumpur, c’est aussi un héritage chinois…

Dans la métropole malaisienne et en Malaisie de façon générale, il faut savoir que près de 25% de la population est d’origine chinoise. Les premiers Chinois arrivant en Malaisie étaient des “coolies” (= travailleurs agricoles) fuyant la misère de leur pays. Puis c’est un flux continu de commerçants chinois qui s’est développé avec l’essor de Malacca. De nouveaux coolies chinois sont arrivés sous la colonisation britannique pour travailler dans les mines, la construction et le transport. Ils se sont adaptés au pays et ont trouvé toute leur place ici. Plusieurs décennies plus tard, ce sont surtout eux qui ont repris en main les affaires économiques de la Malaisie surtout dans le commerce et l’industrie.

A Kuala Lumpur, l’influence chinoise se retrouve partout en ville avec la doublure des textes en chinois, certains investissements en cours chinois, plein de restos chinois et même des quartiers très habités par les Chinois. Par contre on a mis les pieds à Chinatown avec sa Petalling Street, on a plutôt eu l’impression que ce quartier soi disant chinois était tenu uniquement par des Malaisiens…!

Petalling Street
Temple chinois à Kuala Lumpur

… Mais aussi une forte présence indienne

Pour nous une grande surprise ! A côté des femmes portant le voile et des Asiatiques habillées en mini short, on trouve à Kuala Lumpur des femmes en sari ou en tenue décontractée indienne ! Là aussi le résultat de l’histoire, la capitale malaisienne a été et reste une terre d’immigration pour les Indiens qui pour 85% d’entre eux sont des Tamouls. En Malaisie de façon générale, les Indiens représentent 7% de la population. Ils se sont installés dans le pays avant le XVème siècle. Sous la colonisation britannique, nombre d’entre eux sont venus travailler dans les plantations notamment d’hévéa.

On a donc pris plaisir à visiter le temple hindou de Sri Maha Mariamman, le quartier de Little India ou les impressionnantes Batu Caves (on reviendra sur ce sujet plus loin). Le seul bémol qu’on a pu ressentir ici est le léger malaise lié au regard parfois insistant de certains Indiens sur les femmes occidentales.

Little India
Little India

On aura aussi profité de notre séjour à Kuala pour manger indien, au milieu des Indiens !

Déjeuner indien
Nous dans une cantine tenue par des Indiens

Kuala Lumpur vitrine de modernité

S’il y a bien un trait qui caractérise aussi Kuala c’est sa modernité notamment au travers des emblématiques Petronas Towers, siège de la compagnie pétrolière du même nom ! On les aura vues sous tous les angles, de près et de loin, de jour et de nuit. C’est assez magnétique quand on les voit alors même que les tours ne sont en fait pas si hautes que ça !

Petit show de lumière devant les Petronas Towers

Du coup avec sa skyline (plus concentrée par rapport à celles de Sydney et Hong Kong que nous avons vues, c’est sûr), son métro notamment le monorail, ses malls gigantesques (le centre commercial “Times Square” abrite même un parc d’attraction…) et ses illuminations, Kuala Lumpur est bel et bien moderne, et donc résolument cosmopolite.

Quelques activités qu’on a aimées à Kuala

Si vous souhaitez avoir un aperçu vidéo de nos 3 jours à Kuala Lumpur, c’est par ici 🙂

Le centre ville

Outre la visite des mosquées, on a aimé se balader vers Merdeka Square et admirer le palais de l’ancien sultan Abdul Samad. On a par contre été peu séduit par le marché central ou China Town et au contraire on a apprécié traverser Little India.

On a aussi bien sûr aimé se balader face aux Petronas Towers 🙂

Palais du sultan

Le Kuala Lumpur Bird Park

On a décidé de passer une matinée dans ce parc, abritant la plus grande volière au monde sous laquelle les oiseaux peuvent voler en toute liberté (certains sont tout de même en cage 🙁 ). On a trouvé que certains oiseaux n’avaient malheureusement pas bonne mine mais pour d’autres ils étaient très beaux à regarder. A noter que l’oiseau emblématique de la Malaisie est le kalao !

Perruche se nourrissant de piment
Un kalao
Détails d’un paon

Les Batu Caves

On en avait beaucoup entendu parlé alors on a décidé d’y passer un peu de temps. Difficile d’accès pour nous en raison de travaux sur le KTM (équivalent du RER), les Batu Caves se trouvent à environ 10 km de Kuala Lumpur et le trajet se fait habituellement très bien depuis la station KL Central.

Il s’agit du plus grand sanctuaire hindou en dehors d’Inde, symbolisé par son entrée pharaonique avec une statue gigantesque de Muruman (42m de haut) et un escalier central de 242 marches permettant d’atteindre la grotte centrale faisant rien de moins que… 100m de hauteur ! On se sent vraiment tout petit ici face à la grandeur impressionnante du site !!

Entrée des Batu Caves

Un peu dommage pour nous, le site était en rénovation complète mais on imagine à quel point ce sera canon une fois fini.

Nous dans les Batu Caves, c’est immense !

Juste avant de quitter les lieux et après avoir évité tous les singes qui piquent toute nourriture apparente, on a mis les pieds dans la grotte de Ramayana. Et la c’était juste incroyable ! Très kitsch certes mais impressionnant encore une fois, avec la hauteur de la grotte et tous les personnages sculptés et peints à l’intérieur.

Grotte de Ramayana

En bref, on a vraiment apprécié ce site !

A Kuala, on a logé comme des rois

Kuala Lumpur enfin, ça a aussi été pour nous 3 nuits dans un super airbnb ; juste pour ça on était trop content ! De loin le meilleur airbnb de tout le voyage et pour même pas 30 euros par nuit nous avons logé dans un appart entier super standing avec accès à la piscine à débordements située au 20ème étage et avec vue sur les Tours Petronas ! A 19h, 21h ou 7h du matin pour le lever du soleil, quel pied !! On a donc renoué avec le plaisir de cuisiner (la 1ère fois depuis quasiment 5 mois !) et cet appart était plus que bienvenu pour échapper à la chaleur étouffante de la ville.

Nous dans la piscine à Kuala !
Super contents de pouvoir se faire le dîner 🙂

#FunFact : à Kuala Lumpur nous avions un appart à l’étage 13A. En regardant les numéros d’étage dans l’ascenseur nous n’avons pas trouvé de numéro 14, mais 13, 13A, 15… En cherchant pourquoi après nous avons appris que les Malaisiens sont superstitieux avec le chiffre 4 qui selon eux portent malheur : c’est pourquoi ici 14 est devenu 13A ! Par contre notre appart était numéroté 1415, allez savoir pourquoi… la malchance ne concernerait peut-être que les étages des immeubles ?!

Pour conclure, notre ressenti sur Kuala Lumpur

Kuala Lumpur n’a pas été un de nos coups de coeur notamment car le climat est tellement humide et orageux qu’il en devient fatiguant de la visiter. 2 jours et demi était finalement un bon timing de visite.

A Kuala Lumpur, des orages tous les jours (Arnaud a du prendre 300 photos avant de réussir à prendre un éclair)

Certains contrastes qu’on a pu voir (de nombreux immeubles ressemblant à des taudis vs les malls dernier cri) nous ont marqués. Toutes les constructions en cours qu’on a pu apercevoir nous font penser que la capitale malaisienne est en pleine mutation et que son développement ne s’arrête jamais ! L’agencement des axes routiers ralliant l’aéroport et la ville, puis intra-muros, nous ont vraiment impressionnés tellement tout est organisé et pensé pour le développement !

Immeubles délabrés en bas de chez nous…

Nous avons beaucoup aimé le côté cosmopolite et multiculturel de la ville, le dépaysement qu’on a pu ressentir en tant qu’occidentaux et enfin pouvoir se poser comme chez nous dans notre super appart. 🙂

La diversité de cultures à Kuala Lumpur

Un petit mot sur la gastronomie malaise : comme nous avons mangé tous les soirs à l’appart, nous ne nous sommes pas encore vraiment consacrés au sujet ! On a pu voir (et un peu goûté) que les Malaisiens raffolent eux aussi du durian mais aussi de desserts un peu chelou à base de gelée chimique, grains de maïs, haricots rouges et autres trucs non identifiables… Ca s’appelle le ABC (= Air Batu Campur) : il fallait tester !!

Enfin, une petite anecdote : les Malaisiens comme beaucoup d’Asiatiques utilisent des toilettes “à la turque” ; du coup ils n’ont pas l’habitude d’utiliser des wc “à l’occidentale”, souvent ils montent sur la lunette avec leurs chaussures pour reproduire la position accroupie (et oui faut le faire !) ce qui fait que les chiottes sont crades et qu’avec l’utilisation du jet d’eau, il y a de l’eau partout !! Il est donc fréquent de voir ce type de petite panneau : 😉

Le panneau dit : “merci de ne pas monter sur les toilettes” !

Après ces premières aventures en Malaisie nous reprenons l’avion pour une destination surprise, rdv au prochain épisode !

Infos pratiques (taux de conversion : 10 RM = 2,08 euros) :

  • Taxi Krabi Town – Krabi : 300 Bahts à 5h45 du matin ; sinon il est possible de prendre un minibus ou un van.
  • Vol Krabi – Kuala Lumpur : 1h30 de vol, 105 euros / personne avec la compagnie Air Asia.
  • Pour rejoindre Kuala Lumpur depuis l’aéroport (situé à 50km) : il est possible de prendre un Grab (65 RM + frais de péage), Uber, taxi, ou le train Kliaexpress qui permet de rejoindre le centre ville en 30 min (55 RM / personne) ou encore le bus (environ 5 RM / personne). Nous étions un peu pressés et avons opté pour un transport proposé par notre airbnb à 80 RM ce qui revenait moins cher que Kliaexpress.
  • Pour se loger à Kuala Lumpur : le mieux est de prendre un airbnb ; le nôtre situé au D Majestic Hotel était au top ! Pour un appart entier avec piscine sur le toit : 28€ / nuit, le grand luxe 🙂
  • Pour manger à Kuala Lumpur : nous avons fait les courses pour dîner chez nous le soir, il y a pas mal de supermarchés. Sinon on trouve de tout pour manger : street food, resto chinois, indien, malais… le plus économique et ce qui permet d’avoir le plus de choix est de manger au food court qu’on trouve dans chaque mall : en moyenne vous en aurez pour 10 RM voire moins par personne !
  • Mosquées ouvertes au public : mosquée centrale (attention aux horaires, la mosquée est fermée aux étrangers lors des heures de prière), mosquée Masjid Jamek
  • Kuala Lumpur Bird Park : 67 RM / personne
  • Musée des arts islamiques : nous ne l’avons pas visité mais il est très intéressant apparemment !
  • Petronas Towers : pour les voir, il faut aller dans le parc en face du mall Suria situé au métro KLCC, ou au parc Titiwangsa. Ou tout simplement se poster en bas des tours pour les voir d’en-dessous !
  • Batu Caves : accessibles avec le KTM Komuter qui part de KL Central toutes les 30 à 45 minutes, 4,60 RM / personne le trajet, les Batu Caves sont ouvertes tous les jours et sont gratuites, sauf la grotte de Ramayana (5 RM) et la Dark Cave que nous n’avons pas visitée.

Laisser nous un petit commentaire

Scroll Up