Pornic et la côte de Jade

Pornic et la côte de Jade

Toujours dans nos destinations post tour du monde, et post installation à Nantes, cette fois-ci nous vous emmenons de nouveau sur la côte, dans un coin que beaucoup de gens apprécient en Loire-Atlantique : destination Pornic !

Et oui, on se croirait presque sur la côte d’Azur avec ces eaux turquoise… On est pourtant bien en Loire-Atlantique

Le centre-ville de Pornic

Pour aller à Pornic, pas d’inquiétude c’est très simple : on peut soit y aller en TER depuis Nantes (compter une petite heure de trajet), soit y aller en voiture (compter 45 minutes à 1h de route environ). D’ailleurs, pour anecdote, en été la SNCF propose une opération gratuite : “Le train des plages”, notamment sur le trajet Nantes – Pornic. L’occasion d’en savoir plus sur l’histoire de cette ligne et sur les lieux traversés !

L’arrivée à Pornic en train se fait directement au cœur de la ville. Idéal quand on vient pour se balader en journée et pour ne pas perdre de temps ! La première fois que nous sommes allés à Pornic, c’était au début de l’été 2018, il faisait un temps magnifique. Notre découverte du centre-ville à cette occasion était donc parfaite : un grand ciel bleu, plein de jolis bateaux le long des quais, une promenade bien aménagée pour les piétons, un sentiment de bonheur qui flottait dans l’air. Nous n’étions pas déçus !

Arrivée à Pornic
Heureux de retrouver l’océan !
Les bateaux dans le port principal de Pornic

Le centre-ville de Pornic se visite rapidement, le bourg étant en réalité assez petit. Nous ne nous y sommes pas attardés, tout simplement car nous souhaitions davantage profiter de la côte.

Néanmoins, sont à noter les points d’intérêt suivants :

  • Le château de Pornic, encore appelé château de Barbe Bleue ! Aujourd’hui le château est privé, il ne se visite pas.
  • L’église Sainte-Marie de Pornic, église néo-gothique du XIXème siècle dont on a apprécié la façade et la sobriété générale.
Vue sur le château de Barbe Bleue
Détail de la façade de l’église Sainte-Marie de Pornic

Un autre arrêt bien prisé des touristes n’est pas tellement culturel mais… culinaire ! Et oui, à Pornic tout le monde vous parlera de La Fraiseraie, un glacier que l’on a également à Nantes et qui est très réputé dans la région. Autant être prévenu(e) : ici on fait la queue longtemps et on mange tous debout devant le glacier avant que sa glace ne fonde ! On se dit après coup qu’il faut vraiment être fan de glace pour apprécier une dégustation dans de telles conditions… 😉 (cela dit, le parfum fraise basilic est juste une tuerie !)

Pause glace à La Fraiseraie

Balade sur le GR8 et la côte de Jade

L’intérêt principal des environs est le sentier qui borde la côte de Jade. Sentier bien balisé faisant partie du GR8, le chemin permet de s’éloigner très rapidement du centre en longeant d’abord de belles demeures, puis en profitant de beaux panoramas sur l’océan.

#MinuteCulture : la côte de Jade, qu’est-ce que c’est ? La côte atlantique qui descend tout le long du pays de Retz porte ce nom du fait de la couleur vert turquoise de ses eaux. A y regarder d’assez près, nous n’avons pas été transcendés… Il n’empêche que l’appellation est bien là !

Les couleurs de l’eau à Pornic, à marée basse

Trouver des infos sur les sentiers de randonnée dans le coin est relativement simple, plusieurs sites web donnent les plans et itinéraires conseillés.

Nous avons choisi le circuit des pêcheries, en descendant au sud du centre-ville de Pornic.

Un des très belles demeures que l’on peut voir depuis le sentier quittant Pornic
Vue sur une pêcherie depuis le sentier côtier
Sentier côtier

Le sentier permet de longer plusieurs criques dans lesquelles on peut se baigner (prévoir des petits chaussons pour ne pas se faire mal avec les rochers !), et plusieurs plages comme la célèbre plage de la Source que surplombe le centre de thalassothérapie de la ville. Attention en été : plage bondée !

Plage de la Source, à Pornic

Le sentier permet aussi de marcher dans de jolis passages boisés, de longer des champs… et de découvrir des dolmens construits il y a plusieurs milliers d’années !

Sous les pins
En longeant les champs
Le dolmen de la Joselière, datant de 3500 avant Jésus Christ

Comme vous l’aurez compris, ce sentier est très agréable et finalement assez peu prisé !

Un peu plus loin, vers la Bernerie-en-Retz…

Les communes au sud de Pornic sont facilement accessibles depuis Pornic. On citera notamment La Bernerie-en-Retz ou Les Moutiers-en-Retz. Ici, de nouveau des pêcheries, un peu plus loin des marais et une réserve naturelle remplis d’oiseaux à découvrir idéalement au printemps… Sans oublier les nombreux amateurs de pêche à pied qui adorent fréquenter le coin ! A noter : la pêche à pied est ici très encadrée, et tant mieux !

Vue sur les pêcheries à marée basse
Encore des pêcheries…

En conclusion

Fidèle à sa réputation, Pornic est un coin charmant ! Depuis notre découverte des lieux en juillet, nous y sommes retournés plusieurs fois pour notre plus grand plaisir. Une petite visite en hiver sera sûrement appréciable aussi : l’avantage de vivre près de l’océan fait qu’on y retourne souvent, et que les paysages ne sont jamais les mêmes du fait de la marée !

Pour en voir un peu plus sur Pornic et la côte de Jade, cette fois-ci en vidéo, c’est par ici !

Pour terminer cet article, on partagera une photo magnifique d’un coucher de soleil sur place. Cette photo n’est pas de nous mais nous n’avons pas pu résister à nous-mêmes photographier le cliché que nous avons découvert dans une expo près de la gare !

Sunset sur Pornic : clap de fin ! Crédit : Fabien Merceron

Une réaction au sujet de « Pornic et la côte de Jade »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up