Sydney, d’un continent à l’autre

Sydney, d’un continent à l’autre

Après nos 4 mois en Amérique du sud, il est venu le temps de rejoindre l’Asie… mais pas sans faire avant ça un petit stop à Sydney ! Sydney étant une correspondance prévue dans notre itinéraire (nous avions booké un vol Santiago du Chili – Sydney / Sydney – Manille), nous avons décidé d’y rester quelques jours et nous n’avons pas du tout regretté ce choix tellement la ville nous a plu !

Après 14h de vol, et avec 14h de décalage horaire en positif par rapport au Chili, nous sommes donc arrivés au pays des koalas et des kangourous 🙂

1ère impression : le choc

Nous sommes arrivés à Sydney en fin de journée, fatigués car nous n’avons quasiment pas dormi durant le vol, on est donc vite allé rejoindre notre airbnb dans le quartier charmant de Darlinghurst. Cela étant, nous avons déjà eu le temps d’admirer ce que nous allions découvrir durant les jours suivant : une ville où la qualité de vie est incroyable, où les rues sont propres (ce plaisir de ne pas avoir à regarder par terre quand on marche dans la rue !!), tout est bien organisé (par exemple prendre le train de l’aéroport au centre est très simple et rapide) et où les gens semblent bien profiter de la vie… Ici, les locaux prennent tous leur café à emporter, marchent des km et km le long de l’océan, font du surf, du fitness ou de la course à pied, et dégustent un délicieux petit dej avant d’aller au boulot (avec notamment de l’avocado on toast ou du banana bread toasté avec du beurre salé, une tuerie !), c’est un autre mode de vie que l’on découvre après nos quelques mois en Amérique du Sud.

Cette impression se confirmera le lendemain et tout au long de notre court séjour ici : on a vraiment été bluffé par la qualité de vie qu’on trouve dans cette ville, par la modernité des infrastructures, l’organisation hyper coordonnée et minutée des transports, la gentillesse des gens, le fait que le métro est ultra propre et qu’il y a de la place dedans, par tous les restos / cafés / bars ultra branchés et cosy, les promenades aménagées le long de la côte, les piscines d’eau de mer gratuites un peu partout et enfin par le fait qu’on trouve des spots où prendre de l’eau potable et des toilettes publiques propres et en bon état partout !!

Icebergs Bondi beach : piscine d’eau de mer magnifique !

Finalement quand on voit ca, on peut comprendre que les gens trouvent les Français sales : à Paris on a jamais vu une telle qualité de service et un tel respect des infrastructures gratuites mises en place…

2ème impression : nous ne vivons pas dans le même monde

Après passé ce premier constat, on doit avouer qu’on s’est quand même senti assez étranger face à cette ville immense et qui était finalement inabordable pour nous : on s’est senti un peu décalés avec nos habits de voyage (les mêmes depuis 4 mois hehe) en voyant tous les habitants de Sydney super élégants voire bien trop habillés à notre goût en journée (comme s’ils sortaient en boîte ultra huppée tout le temps !), super musclés ou qui prenaient des coupes de champagne en dégustant de bons petits plats dans des spots super branchés… On s’est retrouvé loin de notre nature adorée d’Amérique du sud où on se sentait super bien à l’état… le plus naturel qui soit 🙂

On s’est aussi dit qu’il fallait bien gagner sa vie ici (les salaires semblent-ils sont plus élevés) car tout nous a semblé cher : transports, expositions temporaires au musée (car ouf, les 2 musées que nous avons visités étaient sinon gratuits !), excursions organisées, restos, bars… Notre 1er petit dej à Bondi beach nous a fait un peu mal car on a dépensé d’un coup 30$ (soit 23 euros environ) ! De ce fait, on a ensuite tout le temps mangé asiat dans des food courts (il y en a partout) car c’était ce qui revenait le moins cher, ou au fast food, ou… on a pas mangé 2 soirs de suite. Voilà, encore une fois vous comprendrez que tour du monde ne rime pas avec vacances de luxe !

3ème impression : nous sommes entourés d’Asiatiques !

Et oui, comme Sydney et plus généralement l’Australie se trouvent loin de l’Europe et de l’Amérique, on trouve ici beaucoup plus de touristes et d’immigrés asiatiques qu’occidentaux ou americains. On a vu une tonne de Chinois, Coréens, Thaï etc, impressionnant ! Ça se ressent aussi côté gastronomie puisqu’on trouve un tas de restos asiatiques. Bon, cela dit, on a aperçu aussi beaucoup de Français…

Après ces quelques impressions, on peut dire qu’on a adoré Sydney, la ville la plus impressionnante et la plus belle que nous ayons visitée dans le monde en dehors de France ! Malheureusement nous n’avions que 3 jours ici, et nous avons eu 2 jours de pluie, mais nous ne pouvons que recommander de venir ici !

Vue sur Harbour bridge et l’opéra de Sydney

A savoir que nous avons aussi apprécié cette ville grâce à nos hôtes airbnb qui nous ont partagé pas mal de choses et qui nous ont offert des pancakes, un super petit dej avant de quitter la ville, et du bon café tous les matins… Sydney nous aura sûrement donné un petit aperçu de ce qu’est l’Australian way of life !

Nous à Darling harbour
Nous à Bondi beach !

Activités à faire à Sydney

Parmi les activités qu’on a faites, celles qui nous ont été recommandées et celles qu’on a dénichées sur les blogs, on peut citer :

  • Se promener vers Town hall, Hyde Park et le centre historique de Sydney
  • Se sentir tout petit au milieu des buildings du business district
  • Se promener dans The rocks, quartier aux allures de studio de cinéma
  • Découvrir Darling Harbour, ses quais, ses bateaux et ses infrastructures
  • Faire un tour à Chinatown, et manger dans un de ses restos ou au food court à prix “mini”
  • Flaner dans le Queen Victoria Building, sorte de mall de luxe dans un bâtiment d’époque magnifique avec ses grandes horloges, ses vitraux, ses boutiques finement décorées et ses cafés cosy
  • Bien sur, rejoindre le quartier de l’opéra, l’emblème de la ville ! Avec ses carreaux blancs auto nettoyants et sa forme de voiles ou de bateau, ce bâtiment est visible de partout et est tout simplement sublime. On peut aussi le visiter (visite dispo en français 3 jours / semaine), mais nous avons zappé ce tour car trop cher pour nous (37$ australiens / personne)
  • Bien sur aussi, découvrir l’immense Harbour bridge, pont mythique aussi emblématique de la ville et qui n’a pas changé ou presque depuis sa construction dans les années 1920 – 1930 ! Il est aussi possible d’y faire des excursions mais cela coûte un bras (près de 300$ australiens / personne pour en faire l’ascension… aoutch ça fait mal au portemonnaie)
  • Déambuler le long de Circular quay, qui relie Harbour bridge à l’opéra
  • Se promener dans la réserve de Barangarou, nouvellement aménagée
  • Flaner dans les rues de Darlinghurst, Paddington et Kings Cross, quartiers résidentiels aujourd’hui synonymes de gentrification mais absolument charmants
  • Faire un tour au Chinese garden of friendship (que nous n’avons pas fait car payant) ou au Botanical garden qui abrite des espèces magnifiques et qui a le mérite d’être gratuit. C’est d’ailleurs un très bon spot pour admirer le coucher du soleil sur l’opéra, Harbour bridge et la skyline de Sydney
  • On peut aussi visiter l’aquarium de Sydney ou encore monter en haut de la Sydney Tower Eye pour admirer la vue panoramique offerte sur la ville (nous ne l’avons pas fait)

Côté musées, il y a tout un tas de choses à voir… de notre côté nous avons opté pour :

  • La Arts Gallery of New South Wales, super musée abritant des collections d’art australien, art aborigène et art moderne et contemporain : gratuit. Des expos temporaires de qualité ont également lieu régulièrement, payantes bien évidemment.
  • Le musée d’art contemporain (expos temporaires payantes, collection permanente gratuite), qui ne nous aura pas laissé un grand souvenir car on a pas été très sensible aux oeuvres exposées… A noter toutefois qu’on trouve en haut du musée un café avec terrasse et vue sur l’opéra et Circular quay.

Pour ce qui est des randos / promenades, il y a également de quoi faire puisqu’encore une fois, tout est très bien aménagé ! On recommande :

  • La balade de Bondi beach à Coogee beach, pour 2 à 3h de marche. Pendant que nous y étions il y avait une expo de sculptures d’art contemporain le long de la côte, très chouette !
  • La balade de Manly à Spit, plus longue et plus à l’écart des touristes : vraiment top et qui permet de se retrouver au milieu des bois comme si on était loin de la ville alors qu’on est toujours à Sydney, et qui permet de voir de super belles propriétés en bord d’océan et plein de petites plages et criques charmantes
  • À l’écart de la ville : les Blue mountains (nous n’avons pas eu le temps d’y aller malheureusement)
  • Également à l’écart de la ville : le Royal National Park, qui a l’air très joli et très sauvage

Côté plages, on recommande :

  • Bondi beach, LA plage la plus connue de Sydney, réputée comme spot de surf et entourée de cafés branchés
  • Coogee beach
  • Manly beach : pour y aller, un ferry fait la navette toutes les demi heures depuis Circular quay, hyper pratique !
  • Balmoral beach
  • Palm beach (apparemment super calme en semaine)

Et pour ceux et celles qui auraient peur des requins, pas de panique ici car il y a des sea pools et autres piscines olympiques un peu partout ! On a surplombé la superbe Icebergs Bondi beach pool et la North Sydney Olympic pool qui donne sur Harbour bridge… encore une fois, quelle qualité de vie !!

Restos, bars, cafés et bons spots pour sortir

Malheureusement, on aura pas pu sortir compte tenu de notre petit budget… mais on a noté plusieurs bonnes adresses :

  • Le World bar, très animé, dans le quartier de Darlinghurst
  • Le quartier de Kings Cross, réputé pour sa vie nocturne
  • Le Darlo
  • Le Old Fitzroy Hotel
  • The Farmhouse restaurant
  • The boathouse, pour le petit dej ou le lunch (apparemment les smoothies sont delicieux, conseil d’une amie expat)
  • Pour bruncher : Bondi Wholefoods, Grounds of Alexandria ou encore Celsius Coffee Kirribilli
  • Pour dîner : restaurant Hubert pour de la gastronomie française ou QT Hotel pour un bon steak
  • Infinity Bakery, pour trouver du bon pain et des viennoiseries comme si vous étiez en France
  • Messina, pour déguster de bonnes glaces
  • Ivy pour sortir en club (on y trouve même une piscine !)

On trouve aussi plein de food courts, des cafés cosy près de Bondi beach ou un peu partout d’ailleurs et plein de restos thaï de qualité. Surtout, ne manquez pas de goûter le banana bread, les toasts avec de l’avocat et les toasts de pain aux fruits secs ou confits, toastés avec du beurre salé c’est juste trop trop bon !! Le tout accompagné d’un café ou d’un smoothie. Sans oublier que l’Australie produit de très bons vins aussi !

Vue sur l’opéra depuis le ferry
La skyline de nuit
L’opéra de Sydney de nuit

Après ces 3 jours intenses et pas du tout reposants puisque nous avons du marcher au moins 60 km 😉 il est déjà venu le temps pour nous de partir… direction les Philippines pour de nouvelles aventures pleines de dépaysement !

Une dernière pour la route 😉

Petite anecdote pour clôturer l’article : étant donné que nos sacs étaient trop lourds pour nos prochains vols à venir et que nous avions trop d’affaires qui nous seraient par la suite inutiles, nous avons décidé de donner nos sacs de couchage et quelques fringues a la paroisse, le monsieur qui les a récupérés était très content et nous aussi !

 

Infos pratiques (taux de change : 10$ australiens = 6,59 euros) :

(Nous nous en sommes sortis avec un budget moyen sur place de 60 euros / jour et / personne, comprenant hébergement, nourriture, transports et visites)

  • Vol Santiago du Chili – Sydney : 14h de vol avec la compagnie Qantas (très bon service mais attention, les liquides et même toutes les bouteilles d’eau ou de soda achetées une fois passé le safety check à l’aéroport sont confisquées au moment de monter dans l’avion ! On était deg car on a perdu bêtement 3 petites bouteilles d’eau et on a clairement pas assez bu pendant le vol…) ; difficile de donner le prix du vol car il était pour nous compris dans le prix de tous nos vols au global (Paris – Rio de Janeiro + Santiago – Sydney + Sydney – Manille + Bangkok – Paris pour 2 100 euros / personne)
  • Airbnb à Sydney : nous avons été super bien accueillis par Colin et Lisa (et leur fils) dans leur maison à Darlinghurst, nous avions une chambre pour 52 euros / nuit. Nous nous y sommes pris en fait très tard et pas mal de airbnb étaient complets ou très chers… Les hôtels étaient pour nous hors de prix et même pour dormir en dortoir en auberge de jeunesse il fallait débourser au minimum 40$ australiens / personne / nuit !… On vous l’a dit, cette ville est vraiment chère…
  • Pour se déplacer : prendre une carte Opal à l’aéroport, gratuite et qu’on charge pour ensuite utiliser tous les bus, métros et ferries. C’est très pratique car tout est interconnecté ! Seul bémol : le rechargement minimum est de 10$ donc nous avons perdu un peu d’argent à la fin. Les prix sont là aussi élevés : compter 17$ / personne pour rejoindre le centre ville en métro depuis l’aéroport (30 minutes de trajet) ou entre 4 et 8$ un trajet en bus ou en ferry dans la ville (dépend de la distance). Il faut biper sa carte en rentrant et en sortant du bus et du métro (système de tap on / tap off). Info importante également : le dimanche les trajets ne coûtent que 2,50$ pour toute la journée !
  • Prix moyen d’un café : 4$
  • Prix moyen d’un morceau de banana bread : 4 à 5$
  • Prix moyen d’un toast au petit dej (2 morceaux de pain avec accompagnements à tartiner au choix) : 5$, supplément avocat +3$
  • Prix moyen d’un petit dej (oeufs, toast, bacon) : 10-12$
  • Prix moyen d’un brunch : entre 16 et 20$
  • Prix moyen d’un smoothie : entre 12 et 16$
  • Prix moyen d’un burger en fast food : entre 8 et 12$
  • Prix moyen d’un repas dans un foodcourt asiat : entre 8 et 12$
  • Prix moyen d’un plat au resto : entre 15 et 25$
  • Prix moyen d’une bière / cocktail ou verre de vin : difficile à dire car nous nous en sommes privés… on a aperçu des happy hours en semaine à 8$ et parfois le prix d’une bouteille de bière 33cl à… 15$ !!
  • Visite guidée de l’opéra de Sydney (ne comprend pas la visite des coulisses et behind the scenes comme à l’opéra de Paris) : 37$ / personne, compter 1h à 1h30 de visite. Peut se réserver au guichet ou online.
  • Musée d’art contemporain : collection permanente gratuite
  • Art gallery of New South Wales : collection permanente gratuite
  • Chinese garden of friendship : 6$ / personne

2 réactions au sujet de « Sydney, d’un continent à l’autre »

Laisser nous un petit commentaire

Scroll Up